Édition du 17 octobre 2017

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

1er mai 2015 : Journée de grève, d'actions, de mobilisations sociales et de perturbations économiques

vendredi 1er mai 2015

La poursuite des mesures d’austérité, contenues dans le budget 2015-2016, est un affront pour la population du Québec. Celle-ci vit déjà avec les conséquences des coupes dans les services publics et les programmes sociaux ainsi qu’avec les hausses de tarifs des dernières années.

La forte limitation de la croissance des dépenses de programmes, annoncée dans ce budget, aura un impact dramatique, d’autant plus qu’elle s’ajoute aux compressions imposées aux ministères et organismes par le précédent budget. En plus de freiner la réalisation de droits humains fondamentaux, comme celui au logement et à un revenu décent, les choix du gouvernement libéral augmenteront les inégalités sociales, nuiront à l’atteinte de l’égalité entre les hommes et les femmes et à la protection de l’environnement. Le gouvernement ouvre toute grande la porte à un Québec toujours plus privatisé.

Pendant ce temps, les banques, les personnes les plus riches et les grandes entreprises ne sont pas mises davantage à contribution et continuent à bénéficier de privilèges fiscaux.

Le 1er mai, refusons les politiques d’austérité et exigeons une fiscalité juste !

Plusieurs organisations et réseaux en lutte contre l’austérité se mobiliseront le 1er mai, Journée internationale des travailleurs et des travailleuses. Ces actions prendront forme aux niveaux local et régional.

La Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics appelle à une journée de grèves, d’actions, de mobilisation sociale et de perturbations économiques. Les groupes membres de la Coalition et leurs alliés sont invités à s’organiser dans leurs milieux pour que le message lancé au gouvernement soit sans équivoque : non à l’austérité, oui à la redistribution de la richesse.

Plusieurs associations étudiantes, plus d’une centaine de groupes communautaires et des syndicats seront en grève le 1er mai.

Des mobilisations dans différentes villes et dans différents quartiers de Montréal et de Québec, ainsi que dans un très grand nombre d’établissements publics sont en préparation. Nous partagerons ici ces événements, ainsi que ceux organisés dans les différentes régions, jusqu’au 1er mai (calendrier à venir).

Partout au Québec, la population est invitée à se joindre aux actions locales et régionales, ou à organiser des actions sur ses propres bases.

À Montréal, la Coalition organise une manif-action en matinée, rendez-vous à 9h30, au Square Phillips.

Matériel de mobilisation à télécharger

Affiche

Bandeau web

Événement Facebook

Tract

Tract d’information à distribuer le jour même du 1er mai lors de piquetage ou d’actions (à venir)

Matériel de mobilisation pour la manif-action à Montréal :

Affiche

Track

Événement Facebook

Bandeau web

Merci de nous informer des mobilisations publiques que vous organisez ou auxquelles vous participez (info@nonauxhausses.org) afin que nous puissions les ajouter à notre liste.

À Québec

En route vers le 1er mai - Actions contre l’austérité à Québec
Vous trouverez ici les actions contre l’austérité qui marqueront les prochaines semaines dans la Capitale-nationale. En route vers le 1er mai 2015 ….

Casseroles contre l’austérité - Dans plusieurs quartiers, à différents moments dans la Ville de Québec

Mercredis à 18h30 sur le Parvis de l’Église Saint-Jean-Baptiste.Cliquez pour voir l’événement Facebook

Jeudis à 19h00 dans Saint-Sauveur (coin Saint-Vallier et des Oblats). Cliquez pour voir l’événement Facebook

Jeudis à 19h00 dans Limoilou (coin 3e Avenue et de la Canardière). Cliquez pour le voir l’événement Facebook

Action le 1er mai - partout à Québec

En image, le plan de match pour le 1er mai du Regroupement en éducation populaire et en action communautaire autonome des régions 03-12 : 

Action le 1er mai – Beauport

Le Centre ressources pour femmes de Beauport vous invite à vous joindre à une distribution de tracts dans le cadre de la fête des travailleurs et travailleuses.

Vendredi 1er mai de 16h à 17h15 au terminus D’Estimauville

⇾Chaque groupe mobilise ses membres.

⇾Chaque groupe apporte sa bannière.

⇾Chaque groupe imprime le tract bâti par le CRFB

à partir des outils de la Coalition Justice sociale.

Après, celles et ceux qui le désirent embarquent dans l’autobus pour se rendre au rassemblement organisé par la Coalition Justice sociale qui se tiendra à 18h00 à la Place de l’Université-du-Québec et qui sera suivie d’une manifestation.

Action le 1er mai - Basse-Ville de Québec :

Vendredi 1er mai 2015 - Uni-e-s contre l’austérité ! Manifestation régionale de la Coalition pour la justice sociale

Les membres de la Coalition pour la justice sociale invitent la population à manifester pour exiger l’abandon de ces mesures qui attaquent de plein fouet les travailleuses et travailleurs, les sans-emplois, les femmes, les personnes handicapées, les organismes communautaires, les régions, les syndiqué-e-s, les professeur-e-s, les étudiant-e-s et on en passe ! Un rassemblement se tiendra à 18h00 à la Place de l’Université-du-Québec et sera suivie d’une manifestation. Le trajet de cette manifestation sera donné à la dernière minute.

Nous souhaitons cette journée des plus mouvementées et plusieurs actions, nous l’espérons, exprimeront différentes formes de résistance. La Coalition pour la justice sociale souhaite créer un évènement rassembleur pour terminer cette journée … ou pas. 

Cliquez ici pour télécharger l’affiche !

Pour informations : coalitionjusticesociale@gmail.com

Ailleurs en régions

Sherbrooke : Manifestation ***POUR*** l’austérité
Page Facebook

Gatineau : Manifestation suivie d’une soirée festive
Page Facebook

Laval : Laval unie contre l’austérité
Page Facebook

Communiqué du 24 avril 2015
À une semaine de la grande journée de mobilisations sociales contre l’austérité - Des centaines de groupes sociaux seront en grève le 1er mai (Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics)

MONTRÉAL, le 24 avril 2015 - Dans une semaine, le vendredi 1er mai, la Journée internationale des travailleurs et des travailleuses donnera lieu à une journée de mobilisations contre l’austérité qui s’annonce sans précédent. La Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics (Coalition Main rouge), composée de 100 groupes sociaux de différents secteurs, a appelé à une journée de grèves, d’actions, de mobilisations sociales et de perturbations économiques.

À ce jour, plus de 400 groupes sociaux de différents secteurs ont obtenu des mandats de grève pour la journée, ce qui en fera une journée de grève sociale. En plus des organisations syndicales et des associations étudiantes, des centaines de groupes communautaires suspendront leurs activités régulières pour participer à différentes mobilisations et tenir des activités d’information sur l’austérité. « Autant d’organismes communautaires qui ferment leurs portes pour une journée, c’est du jamais vu ! Les groupes n’en peuvent tout simplement plus des choix gouvernementaux qui augmentent la détresse humaine et les besoins des personnes les plus démunies, menant à une surcharge de travail dans un milieu déjà sous-financé. C’est assez ! », affirme Kim De Baene, co-porte-parole de la Coalition Main rouge.

Déjà pour cette journée, une cinquantaine d’actions ont été confirmées à travers le Québec pour dénoncer les politiques d’austérité et revendiquer l’adoption de mesures fiscales plus justes, qui permettraient de financer adéquatement les services publics et les programmes sociaux.

Une mobilisation contre la destruction du filet social

Pour la Coalition Main rouge, la poursuite des mesures d’austérité, contenues dans le budget 2015-2016, est un affront et elle nécessite une levée de boucliers de la population du Québec. Les groupes communautaires, les travailleurs et les travailleuses des services publics, les groupes de femmes, les familles, les étudiantes et les étudiants, les personnes en situation de pauvreté, les gens vivant en région constatent tous les jours les conséquences des coupes dans les organismes, dans les services publics et dans les programmes sociaux ainsi que celles des hausses de tarifs des dernières années.

En plus de freiner la réalisation de droits humains fondamentaux, les choix du gouvernement libéral augmentent les inégalités sociales, nuisent à l’atteinte de l’égalité entre les hommes et les femmes et à la protection de l’environnement rappelle la Coalition. La forte limitation de la croissance des dépenses de programmes du dernier budget, notamment en éducation et en santé et services sociaux, aura un impact dramatique, d’autant plus qu’elle s’ajoute aux compressions imposées aux ministères et organismes par le précédent budget. Selon la Coalition, les choix du gouvernement libéral ouvrent toute grande la porte à la privatisation de nos programmes sociaux et de nos services publics. Le changement de l’orientation gouvernementale dans les politiques d’aide au logement et les réorganisations en santé et dans les services sociaux en sont de bons exemples.

Nous pouvons faire autrement !

Les choix du gouvernement sont idéologiques beaucoup plus qu’économiques soutient la Coalition. « Le jupon néolibéral du gouvernement Couillard dépasse » dit Véronique Laflamme, aussi co-porte-parole de la Coalition Main rouge, « les grandes entreprises ont encore vu leur taux d’imposition diminuer, alors que l’équilibre budgétaire n’était pas encore atteint et le gouvernement refuse toujours de toucher à des privilèges fiscaux qui constituent des dépenses fiscales importantes pour l’État ».

Le 1er mai, la Coalition et ses membres, partout au Québec, se mobiliseront aussi pour l’adoption de solutions fiscales justes qui permettraient à l’État québécois de renflouer ses coffres à raison de plusieurs milliards $ par an, afin de réinvestir de manière significative dans les programmes sociaux et les services publics. Ils soutiennent qu’il pourrait, par exemple, augmenter le taux d’imposition des grandes entreprises qui n’a cessé de diminuer dans les dernières années, réinstaurer la taxe sur le capital pour les banques, augmenter le nombre de paliers d’imposition des particuliers afin d’aller chercher davantage de revenus chez les plus riches, et instaurer un meilleur contrôle du coût des médicaments.

Activités à venir

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...