Édition du 14 novembre 2017

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Attribution le 14 février prochain du prix « Artiste pour la paix de l’année 2012 »

jeudi 14 février 2013

Deux prix Hommage seront de plus offerts
l’un au collectif de L’École de la Montagne rouge
et l’autre, à titre posthume, au cinéaste Magnus Isaacson


Bonjour

Montréal, le 6 février 2013 — Les Artistes pour la Paix (APLP) ont choisi le 14 février, fête de l’amour, pour honorer chaque année depuis 1988 un artiste ou un collectif d’artistes dont l’art et la vie témoignent en faveur de la paix, le respect écologique et la justice sociale : par exemple, les artistes Dan Bigras, Myra Cree, Martin Duckworth, Josée Lambert, Marquise Lepage, Pascale Montpetit, Wajdi Mouawad, Luc Picard et Chloé Sainte-Marie, ainsi que l’ATSA et les Clowns sans frontières.

• Jeudi le 14 février, c’est à 18 heures que les APLP décerneront leur grand honneur « Artiste pour la paix de l’année 2012 » à une personnalité qui a par son art illustré un enjeu fondamental de paix internationale sans renier son humanisme et son attention aux plus humbles, autochtones, enfants défavorisés et chômeurs.

• Pour souligner la spectaculaire signature visuelle que les jeunes graphistes de l’École de la Montagne Rouge ont offerte lors du printemps Érable, un Prix hommage leur est décerné. Les créations ludiques, imaginatives, vivantes et rassembleuses de ce collectif ont permis de colorer joyeusement la plus grande crise sociale qu’ait connue le Québec, de lui conférer une force symbolique et de permettre un contrepoids efficace contre les abus tant de groupuscules casseurs que d’un gouvernement sourd, froid et hostile. En travaillant gracieusement, ces jeunes nous ont brillamment montré que la meilleure résistance passe par la joie et l’art.

• Un hommage posthume sera enfin rendu au cinéaste-documentariste engagé Magnus Isaacson (1948-2012). Trois de ses œuvres réalisées au sein de l’Office National du Film, Uranium, Tension et La bataille de Rabaska ont exprimé son ardente indignation face au non-respect de l’écologie par des gouvernements. Magnus terminera sa vie en travaillant sur des sujets de justice sociale : Vue du sommet (regard sur les manifestants contre le Sommet des Amériques), L’Art en action (sur l’ATSA, APLP2008), Les mémés déchaînées (regard sur les pacifistes Raging Grannies) et Ma vie réelle (2012, sur cinq jeunes de Montréal-Nord).

Soyez donc présents le 14 février à 18h en début de soirée à la Chapelle historique du Bon-Pasteur (100, rue Sherbrooke est), pour connaître, rencontrer et fêter l’Artiste pour la Paix de l’année 2012 sous l’animation de domlebo. Plusieurs personnalités œuvrant dans le domaine des arts et membres des Artistes pour la Paix seront présents à cette occasion. Entrée libre. Un vin d’honneur sera servi.

Activités à venir

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...