Édition du 17 octobre 2017

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Conférence - La menace de l’or noir sur l’or bleu et ses impacts sur la ruralité

jeudi 20 mars 2014

Surprise et déception : en pleine campagne électorale, le thème de l’environnement n’a toujours pas été abordé par les différents partis. Pourtant, les questions d’avenir énergétique du Québec sont des enjeux majeurs. Dans le cadre de la journée mondiale de l’eau, les AmiEs de la Terre de Québec invitent les médias et la population à la conférence « La menace de l’or noir sur l’or bleu et ses impacts sur la ruralité » donnée par Nancy Émondjeudi 20 mars à 19 h 15, dans la salle Michel Jurdant (322) du Centre Frédéric Back (870 av. Salaberry à Québec).

Pendant que le gouvernement du Québec appuie l’exploration et l’exploitation des hydrocarbures non conventionnels, et que les groupes écologistes tentent ardemment de convaincre les décideurs des risques environnementaux et de santé publique dérivant de l’altération dès lors quasi certaine des ressources hydriques, les conséquences sociales pour les communautés rurales sont malheureusement délaissées.

Bien que le terme « rural » ne soit pas synonyme d’agriculture, c’est surtout ce secteur économique qui semble le plus menacé, alors même qu’il s’échine à sortir de la crise qui le frappe depuis plusieurs années. À cet égard, il s’avère plus qu’urgent de se questionner sur la manière dont les activités d’exploitation et leurs incidences sur les ressources en eau modifieront l’organisation sociale et économique des collectivités rurales, ainsi que leurs perspectives d’avenir.

À propos de la conférencière

NANCY EMOND est diplômée en Science politique et en Aménagement du territoire. Lors de l’Évaluation environnementale stratégique sur les gaz de schiste, Nancy a eu l’occasion d’effectuer une étude sur les impacts des activités d’exploration et d’exploitation dans les communautés rurales.

À propos des AmiEs de la Terre de Québec

Les AmiEs de la Terre de Québec forment un mouvement citoyen facilitant la transition vers une société écologiste. C’est par la défense collective des droits et l’éducation populaire autonome qu’il s’acquitte de cette mission. Fort de ses 1200 membres, l’organisme fait partie d’un réseau soutenu par la base et présent dans 77 pays.

Source : Sandrine Louchart, eau@atquebec, 418-524-2744.

Activités à venir

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...