Édition du 14 novembre 2017

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

La Commission populaire sur la répression politique en tournée à Québec

lundi 27 octobre 2014

Au sujet de la CPRP

La Commission populaire sur la répression politique est une initiative citoyenne. Elle vise à donner une voix aux individus et aux groupes qui ont été victimes et/ou témoins de répression politique de 1990 à nos jours. Le projet s’intéresse à la répression politique de façon extensive, c’est-à-dire incluant ses ramifications tant juridiques et législatives que policières et médiatiques. Par le biais des témoignages et des récits d’expérience écrits qui lui seront soumis, la Commission populaire souhaite documenter certaines pratiques de répression politique, démontrer l’ampleur de la répression vécue au Québec depuis les années 1990 et évaluer ses effets sur les individus et les groupes.

En ce sens, la Commission populaire sur la répression politique s’engage à

- Organiser des audiences publiques dans six villes du Québec afin de recueillir des témoignages et des récits d’expérience écrits concernant la répression politique entre 1990 et 2014 ;

- Produire un rapport qui contiendra une analyse transversale de la répression politique au Québec depuis 1990. Ce rapport contiendra également des recommandations tangibles en matière de répression et de profilage politique.

La Commission est ouverte aux personnes et aux groupes ayant été victimes de répression autant qu’à celles et ceux qui en ont été témoins.

Quoi ? Recueillir des témoignages et des récits d’expérience écrits sur la répression politique vécue dans la province de 1990 à nos jours.

Qui ? Les commissions populaires s’organisent par l’action conjointe de groupes communautaires et d’individus. Elles s’adressent directement à la population, et favorisent donc leurs interventions plutôt que celles des organismes institutionnels.

Où ? La CPRP tiendra des audiences à Montréal en septembre 2014, à Québec en octobre 2014 et à Gatineau, Sherbrooke et Uashat en novembre 2014.

Comment ? Remplissez le formulaire et faites-le parvenir à la Commission. Le formulaire en ligne nous sera acheminé automatiquement, mais il est également possible de nous faire parvenir vos documents par courriel à temoignages@cprp.info ou par la poste à Université de Montréal, École de service social, Pavillon Lionel Groulx (C-7116) C.P. 6128 Succursale Centre-Ville, Montréal, Québec H3C 3J7.

Ceux et celles qui sont dans l’impossibilité de venir témoigner ou de remplir le présent formulaire peuvent nous contacter. Des membres de la CPRP peuvent dans certains cas se déplacer pour aller recueillir vos témoignages. Les places étant limitées, les personnes responsables de la CPRP devront peut-être faire des choix. Ceux-ci seront fondés sur des considérations d’équité entre les différentes thématiques liées à la répression politique.

Il sera également possible de faire parvenir un récit d’expérience écrit à la Commission populaire et ce, même pour les individus et les groupes qui ne viennent pas témoigner. Pour ce faire, vous pouvez vous inspirer du formulaire en version imprimable.

Audiences de Québec
27 octobre 2014

Audiences de Sherbrooke
15 novembre 2014

Audiences de Gatineau
22 novembre 2014

Audiences de Uashat
Novembre 2014

Des questions ? Contactez-nous ! (https://www.cprp.info/contact)

Activités à venir

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...