Édition du 19 septembre 2017

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

MASCARADE D'HALLOWEEN contre l'interdiction de manifester à Montréal et partout ailleurs

samedi 2 novembre 2013

Le règlement municipal P-6 interdit toute manifestation dont l’itinéraire n’a pas été révélé à l’avance ; C-309, quand à lui, prévoit de lourdes peines de prison pour toute personne masquée dans une manifestation déclarée illégale ou une émeute. C’est une atteinte grave au droit démocratique d’association et d’expression.

NOUS DEVONS RISPOSTER !

Rendez-vous le 2 novembre, 16h, à l’intersection Prince-Arthur et de Bullion (métro Sherbrooke)

Soyons déguisé-e-s et masqué-e-s !

Pour préserver la liberté de manifester collectivement nos droits d’expression et de dissension, nous ne devons pas céder aux menaces des élites économiques et politiques. Ensemble, désobéissons à ces mesures répressives pendant qu’il est encore temps !

Plusieurs manifestations ont déjà été réprimées avant même que leurs revendications puissent se faire entendre. Confiés à l’arbitraire des forces policières, ces règlements constituent de véritables armes contre la démocratie. Ceux-ci permettent aux élites économiques et politiques d’imputer des réformes d’austérité, tout en étant à l’abri de toute contestation populaire, comme les manifestations telles que nous les avons connues lors de la révolte étudiante du printemps 2012.

P-6, c’est quoi exactement ?

Toute personne masquée ou se retrouvant dans une manifestation dont le trajet n’a pas été révélé à la police peut se voir imposer, souvent après avoir passé de longues heures dans une souricière, une amende de 637$ ou plus.

C-309, c’est quoi exactement ?

Cette loi fédérale condamne toute personne portant un masque dans une manifestation déclarée illégale jusqu’à cinq ans de prison, et 10 ans dans le cas d’une émeute. Le pouvoir de décider quand une manifestation devient illégale ou quand celle-ci est une émeute incombe à la seule discrétion des forces policières.

Ces mesures affectent la condition souvent précaire des personnes engagées et nuisent à la construction d’une démocratie commune où le peuple, lorsqu’une décision politique entrave le bien commun, peut se faire entendre. La spontanéité des manifestations, qui contribue à bâtir des mouvements sociaux et consolide les lieux de solidarité et la démocratie, est réduite à néant par l’obligation de divulguer un itinéraire.

La page Facebook de l’événement : https://www.facebook.com/events/412180565572040/?source=1

Activités à venir

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...