Édition du 27 juin 2017

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Surveillance de masse : rien à cacher, rien à craindre ?

jeudi 15 janvier 2015

15 janv. 2015 19:00

Lieu : Tam Tam Café : 421 boul. Langelier, à Québec (intersection boul. Charest Est)

À l’ère des technologies numériques, des médias sociaux, des téléphones intelligents, des achats en ligne, etc. a-t-on raison de craindre d’être l’objet de la surveillance de l’État ? Pourquoi s’en faire, si on n’a rien à cacher ?

Les technologies numériques fournissent à l’État des outils d’une efficacité redoutable pour assurer une surveillance des populations. Les révélations d’Edward Snowden ont démontré l’ampleur de ce système de surveillance qui dépasse les frontières des États et le peu de souci que nos gouvernements démontrent à l’égard de la protection des renseignements personnels et de la vie privée de leurs citoyens et citoyennes.

Plusieurs voix s’élèvent pour souligner le caractère inquiétant de ces pratiques de surveillance pour les droits humains et la démocratie. Elles ont également brossé un portrait troublant de notre société devenue société de surveillance où les gens acceptent délibérément d’être surveillés, estimant que cette surveillance n’aura aucun impact sur leurs droits puisqu’ils n’ont « rien à cacher ».

Mais… une personne sous surveillance peut-elle être libre ? Une société sous surveillance peut-elle être démocratique ? 
Vous êtes invitéEs à prendre un verre avec nous après la conférence afin de célébrer les 20 ans de la section de Québec !

L’événement sur Facebook : https://www.facebook.com/events/324627524390949/

Organisée par la Ligue des droits et libertés, section de Québec (http://liguedesdroitsqc.org)

Activités à venir

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...