Édition du 17 octobre 2017

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Symposium mondial sur l'uranium

mardi 14 avril 2015

14-15-16 avril 2015

Québec, Québec

www.uranium2015.com

(418) 648-2104 # 2094

uranium2015@naturequebec.org

Page Facebook : https://www.facebook.com/uranium2015

- LE SYMPOSIUM EN BREF

Le Symposium mondial sur l’uranium vise à mieux comprendre quels sont les grands enjeux qui concernent l’ensemble de la chaîne du combustible nucléaire à l’échelle mondiale, de l’extraction minière à l’utilisation de l’uranium et de ses sous-produits à des fins civiles ou militaires. À la fois scientifique et sociétal, le Symposium s’articule autour des grands thèmes suivants : la santé, l’environnement, l’économie, l’éthique, la gouvernance, les droits humains et les droits des peuples autochtones. Ouvert au public, le Symposium accueillera plus de 300 personnes par jour du 14 au 16 avril 2015, notamment des représentants locaux, nationaux et internationaux provenant des milieux de la santé, de la recherche, de l’industrie, de l’éducation, de la société civile, des décideurs publics et des milieux autochtones. Le Symposium accueillera également plusieurs représentants des médias locaux, nationaux et internationaux. Toutes les présentations du Symposium seront mises en ligne en formats électroniques (textes et/ou vidéos) après la tenue du Symposium.

 14 avril (Jour 1) : Mines d’uranium et cycle du nucléaire : enjeux de santé et d’environnement
 15 avril (Jour 2) : Le nucléaire civil et militaire : enjeux éthiques, économiques et politiques
 16 avril (Jour 3) : Droits de la personne, droits des peuples autochtones et enjeux de gouvernance

- ORGANISATIONS IMPLIQUÉES

Le Symposium est organisé conjointement par Médecins pour la survie mondiale (Prix Nobel de la Paix en 1985), l’Association canadienne des médecins pour l’environnement, Nature Québec, le Regroupement pour la surveillance du nucléaire et la Coalition pour que le Québec ait meilleure mine. Le Symposium reçoit également l’appui de l’Institut de développement durable des Premières nations du Québec et du Labrador, de l’Association internationale des médecins pour la prévention d’une guerre nucléaire (chapitre suisse), de la Nation Crie de Mistissini, de MiningWatch Canada, ainsi que de plusieurs autres partenaires locaux, nationaux et internationaux.

- CONTEXTE

Le Symposium a lieu dans le contexte où plusieurs juridictions à l’international s’interrogent sur l’avenir du nucléaire comme source d’énergie, laquelle fournit environ 11% de l’électricité mondiale. L’année 2015 marque également le 70e anniversaire commémoratif des bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki, de même que les négociations quinquennales à New-York du Traité des Nations Unies sur la non-prolifération des armes nucléaires. L’année 2015 verra aussi la conclusion à Paris d’un nouvel accord international sur le climat. Le Canada (Saskatchewan) est l’un des principaux producteurs d’uranium dans le monde. Sa production nucléaire est toutefois en baisse. La Colombie-Britannique et la Nouvelle-Écosse ont banni l’exploitation de l’uranium de leur territoire. Le Québec a, pour sa part, récemment fermé son seul réacteur nucléaire et a confié au Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) le mandat de tenir une enquête et des audiences publiques sur les enjeux de la filière uranifère. Son rapport est attendu au plus tard le 20 mai 2015. Tous ces enjeux sont en toile de fond du Symposium, lequel vise avant tout à formuler des recommandations aux décideurs publics sur les plans de la santé, de la sécurité et de l’environnement.

LISTE PRÉLIMINAIRE DES CONFÉRENCIERS ET INVITÉS
(NON EXHAUSTIF - ORDRE ALPHABÉTIQUE)

ASSEMBLÉE DES PREMIÈRES NATIONS DU QUÉBEC ET DU LABRADOR (QUÉBEC, CAN)
Nom du représentant à venir

ALMOUSTAPHA ALHACEN (NIGER)
Cofondateur et président, organisation non gouvernementale Aghirin’man - Niger

JAMES ANAYA (ÉTATS-UNIS) – en attente
Ancien rapporteur spécial des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones

ANGELA BISCHOFF (ONTARIO, CAN)
Directrice aux communications, Ontario Clean Air Alliance

FRANK BOULTON (ROYAUME-UNI)
Conférencier honoraire, École de médecine Université Southampton, membre Medact Nuclear Interest Group

DOUG BRUGGE (ÉTATS-UNIS)
Professeur, Département de santé publique Tufts University, coauteur The Navajo People and Uranium Mining

HELEN MARY CALDICOTT (AUSTRALIE)
Médecin, cofondatrice de Médecins pour la responsabilité sociale (Physicians for Social Responsibility)

RACHEAL CHAGONJA (TANZANIE)
Anciennement à la Coalition nationale sur les mines d’uranium, présentement à la Fondation Rosa Luxemburg

BRUNO CHAREYRON (FRANCE)
Ingénieur physique nucléaire, Commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité (CRIIRAD)

JUAN CARLOS CHIRGWIN (QUÉBEC, CAN)
Médecin, professeur associé à la Faculté de médecine familiale, Université McGill, président de Médecins pour la survie mondiale

ANGELIKA CLAUSSEN (ALLEMAGNE) – en attente Vice-présidente, section allemande d’IPPNW, auteure du livre Health effects of Chernonyl – 25 years after the nuclear catastrophe

COMMISSION CANADIENNE DE SÛRETÉ NUCLÉAIRE – CCSN (CANADA) – en attente

MATTHEW COON COME (QUÉBEC, CAN)
Grand Chef, Grand conseil des Cris d’Eeyou Istchee

NANCY COVINGTON (CANADA)
Ancienne présidente de Médecins pour la survie mondiale, membre de la Campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires (Canada)

ARIELLE DENIS (SUISSE)
Directrice, Campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires (Europe, Moyen-Orient, Afrique)

DALE DEWAR (SASKATCHEWAN, CAN)
Médecin, professeure associée à l’Université Saskatchewan, auteure From Hiroshima to Fukushima to You

MICHEL DUGUAY (QUÉBEC, CAN)
Ph.D., physicien nucléaire et professeur, Département de génie électrique et d’informatique, Université Laval

MICHAEL DWORKIND (QUÉBEC, CAN)
Médecin, professeur associé, Faculté de médecine familiale, Université McGill, membre de Médecins pour la survie mondiale (Physicians for Global Survival)

GORDON EDWARDS (QUÉBEC, CAN)
Ph.D. mathématicien et physicien, président du Regroupement pour la surveillance du nucléaire

KATSUMI FURISTU (JAPON) – en attente Spécialiste en radiation et génétique, Hyogo College of Medicine, cofondatrice de Chernobyl Relief Group of Kansai, ancienne membre de la Commission d’enquête sur les effets de la bombe atomique sur les survivants

MICHELLE GIN (ÉTATS-UNIS)
Coordonnatrice, association étudiante des médecins pour la responsabilité sociale, Université du Minnesota

ISABELLE GINGRAS (QUÉBEC, CAN)
Psychiatre, membre de l’Association canadienne des médecins pour l’environnement

BRIGITTE GUÉRIN (QUÉBEC, CAN)
Professeure et chef du Laboratoire de radiochimie (CIMS), Département de médecine nucléaire et de radiobiologie, Université de Sherbrooke

ARNIE GUNDERSON (ÉTATS-UNIS)
Spécialiste en sûreté nucléaire et ancien haut-dirigeant de l’industrie, auteur d’un best-seller au Japon sur l’accident de Fukushima, cofondateur de Fairewinds Energy Education

LINDA PENTZ GUNTER (ÉTATS-UNIS)
Ancienne journaliste, directrice aux communications et aux affaires internationales, Beyond Nuclear JIM HARDING (SASKATCHEWAN, CAN)
Professeur à la retraite, ancien directeur School of Human Justice, Université de Régina

LINDA HARVEY (ONTARIO, CAN)
Médecin, ancienne présidente de Médecins pour la survie mondiale

IAN FAIRLIE (ROYAUME-UNI)
Ph.D., consultant et ancien conseiller du gouvernement du Royaume-Uni sur les risques radiologiques

IRA HELFAND (ÉTATS-UNIS)
Médecin, co-président et l’Association internationale des médecins pour la prévention d’une guerre nucléaire
(International Physicians for the Prevention of Nuclear War - IPPNW)

BEEJIN KHASTUMUR (MONGOLIE)
Président de Delhiin Mongol Nogoon Negdel, trésorier du Conseil national des scientifiques de la Mongolie

MARIETTE LIEFFERINK (AFRIQUE DU SUD)
Directrice générale, Fédération de l’Afrique du Sud pour un environnement soutenable

JUNE LORENZO (ÉTATS-UNIS) – en attente Nation Laguna Pueblo, doctorante (Arizona), ancienne avocate pour le Département national de justice Navajo

SYLVIA MCADAM (SASKATCHEWAN, CAN)
Juriste, cofondatrice d’Idle No More, membre de la Première Nation Big River

ÉRIC NOTEBAERT (QUÉBEC, CAN)
Médecin, professeur adjoint, Faculté de médecine, Université de Montréal, administrateur de l’Association canadienne des médecins pour l’environnement

ANDREAS NIDECKER (SUISSE)
Médecin, professeur associé, radiologie, Université Basel, cofondateur Médecins pour la responsabilité sociale

SARA OLSVIG (GROENLAND)
Chef du parti Ataqatigiit, membre de l’Assemblée nationale du Danemark

CANDYCE PAUL (SASKATCHEWAN, CAN)
Cofondatrice et porte-parole du Comité pour les générations futures (Committee for Future Generations)

MANUEL PINO (ÉTATS-UNIS)
Nation Acoma Pueblo, professeur au Département des sciences sociales, Scottsdale Community College (AZ), président du Southwest Research and Information Centre

PETER PREBBLE (SASKATCHEWAN, CAN)
Ancien ministre de la Saskatchewan, actuel directeur des politiques, Saskatchewan Environmental Society

SHAKEEL UR RAHMAN (INDIA)
Médecins indiens pour la paix et le développement (Indian Doctors for Peace and Development)

PEER DE RIJK (PAYS-BAS)
Directeur international, World Information Service on Energy (WISE) LORRAINE

REKMANS (ONTARIO, CAN)
Nation Serpent River (Elliot Lake), ancienne directrice de l’Association nationale de foresterie autochtone

HON. DOUGLAS ROCHE (ALBERTA, CAN) – en attente Ancien sénateur canadien, ancien président de la Commission des Nations-Unies sur le désarmement

PAUL ROBINSON (ÉTATS-UNIS)
Directeur de la recherche, Southwest Research and Information Centre

KIRSTIN SCANSEN (SASKATCHEWAN, CAN)
Nation crie Nihithaw, région uranifère de Key Lake (Sask.), assistante-chercheure en gouvernance autochtone, Université Victoria (C.-B.)

MYCLE SCHNEIDER (ALLEMAGNE-FRANCE)
Expert en énergie nucléaire, conseiller auprès de plusieurs gouvernements (Europe-Asie), auteur principal du rapport annuel World Nuclear Industry Status Report, membre du Panel international sur les matériaux fissiles

CHRISTIAN SIMARD (QUÉBEC, CAN)
Directeur général, Nature Québec

SOCIÉTÉ DE GESTION DES DÉCHETS NUCLÉAIRES – SGDN (CANADA) – en attente

DORTE SIEDENTOPF (ALLEMAGNE) , section allemande Association internationale des médecins pour la prévention d’une guerre nucléaire

DAVE SWEENEY (AUSTRALIE)
Fondation australienne pour la conservation

SETSUKO THURLOW (JAPON-CANADA) – en attente Victime-survivante du bombardement d’Hiroshima en 1945

JIM TSANNIE SR. (SASKATCHEWAN)
Nation Dénée, ancien travailleur minier, administrateur en foresterie, Grand Conseil Déné de Prince Albert

CATHY VAKIL (CANADA, ONTARIO)
Médecin associée au Centre de médecine familiale de l’Université Queen’s, membre de l’Association canadienne des médecins pour l’environnement

GILLES VIGNEAULT (QUÉBEC, CAN)
Auteur, compositeur, interprète et auteur de la chanson « Uranium »

PETER WATTS (AUSTRALIE)
Membre de la Nation autochtone Arabunna, coprésident de l’Alliance australienne pour sortir du nucléaire

DOUG WEIR (ROYAUME-UNI)
Coordonnateur international, Coalition internationale pour l’abolition de l’uranium dans les armes

GUNTER WIPPEL (ALLEMAGNE)
Cofondateur d’Uranium Network, co-organisateur du premier Symposium mondial sur l’uranium (Autriche, 1992)

AUTRES À VENIR...

PROGRAMMATION PRÉLIMINAIRE *
Mise à jour 4 février 2015 | www.uranium2015.org

JOUR 1 – 14 AVRIL

8:15 MOTS DE BIENVENUE ET CONFÉRENCE D’OUVERTURE 8:45 PLÉNIÈRE | MINES D’URANIUM ET CHAÎNE DU NUCLÉAIRE : ENJEUX ET CONTROVERSES **
Mariette Liefferink | Afrique du sud | Fédération de l’Afrique du sud pour un environnement soutenable Helen Mary Caldicott | Australie | Cofondatrice de Médecins du monde pour la responsabilité sociale Ian Fairlie | Royaume-Uni | Ancien conseiller du gouvernement du Royaume-Uni sur les risques radiologiques

9:50 Pause rafraichissante et déplacement vers les ateliers

10:15 ATELIER A | MINE D’URANIUM, SANTÉ ET ENVIRONNEMENT ***

1. 1| Notions de radioactivité et enjeux des sites uranifères en Allemagne

2. 2| Mine d’uranium et impacts sur la santé : perspectives des États-Unis

3. 3| Magie noire ? Impacts sur la santé de mines d’uranium en Inde

4. 4| Synthèse de l’Institut national de la santé publique du Québec

G. Edwards (Can.) et G. Wippel (All.) D. Brugge (É.-U.) et à confirmer (É.-U.) S. Rahman (Inde) À confirmer (Can.) et à confirmer M. Dworkind (Can.) et M. Gin (É.-U.)
CNSC et/ou à confirmer (Can.) D. Sweeney (Austr.) et P. Watts (Austr.) P. Prebble (Can.) et J. Tsannie (Can.) B. Chareyron (France) À confirmer (É.-U.)

5| Impacts du gaz radon et impacts de l’uranium en période de maternité 11:15 Fin de l’atelier A – Déplacement vers atelier B 11:30 ATELIER B | MINE D’URANIUM, SANTÉ ET ENVIRONNEMENT (SUITE)

1. 1| Résidus miniers d’uranium : réglementation et meilleures pratiques

2. 2| Mines d’uranium et legs de la chaîne du nucléaire en Australie

3. 3| Mine d’uranium et enjeux environnementaux en Saskatchewan

4. 4| Héritage et réhabilitation des sites miniers d’uranium en France *FR*

5. 5| Synthèse de l’Académie des sciences des États-Unis (cas Virginie)

12:25 Dîner sur place

13:45 PLÉNIÈRE | MINE D’URANIUM ET CHAÎNE DU NUCLÉAIRE : CONTEXTES AU QUÉBEC ET AU CANADA
Dr Gordon Edwards | Canada | Regroupement pour la surveillance du nucléaire | Autre conférencier-ère à confirmer. 14:25 Pause rafraichissante et déplacement vers les ateliers

14:40 ATELIER C | ACCUEIL DES COLLECTIVITÉS FACE À L’URANIUM **

1. 1| Perspectives du Groenland et de la Mongolie face à l’uranium

2. 2| Exploration et exploitation de l’uranium en Afrique : quels enjeux ?

3. 3| Le passé et le présent des mines d’uranium aux États-Unis

4. 4| Du Québec au Niger : réactions nord-sud à l’uranium (FR)

5. 5| Mobilisations face à l’uranium et aux déchets nucléaires au Canada

15:45 Pause et déplacement vers séance plénière.
S. Olsig (Groenl.) et B. Khastumur (Mong.) R. Chaconga (Tanz.) et P. Rijk (Pays-Bas) P. Robinson (É.-U.) et à confirmer (É.-U.) À confirmer (Québec) et A. Alhacen (Niger) L. Rekmans (Can.) et C. Paul (Can.)

16:00 PLÉNIÈRE | MINES D’URANIUM ET INDUSTRIE NUCLÉAIRE : SYNTHÈSE DE LA JOURNÉE

Résumé des ateliers | Jim Harding (animation) | Canada | Professeur à la retraite, Université de Régina 17:00 à 19:00 – Cocktail réseautage (inscription requise, en ligne ou sur place : www.uranium2015.org)

* Sujet à des changements

** Chaque plénière accueille des conférenciers qui s’exprimeront sur quelques-uns des
principaux enjeux qu’ils perçoivent à l’échelle mondiale sur le sujet de la plénière
(20 min. chacun, traduction simultanée en français-anglais).

*** Chaque atelier accueille un à deux conférenciers qui s’exprimeront sur les sujets ciblés par l’atelier, suivi d’échanges avec les participants (présentations de 15-20 min.
chacune, suivies de 20-25 min. d’échanges).

*FR* Ce symbole signifie que l’atelier se déroulera uniquement en langue française.

Activités à venir

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...