Édition du 17 octobre 2017

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Une délégation d’Ayotzinapa au Québec pour témoigner sur la crise des droits humains au Mexique (du 18 au 28 avril)

mardi 28 avril 2015

Une délégation d’Ayotzinapa au Québec pour témoigner sur la crise des droits humains au Mexique

Une délégation d’Ayotzinapa au Québec pour témoigner sur la crise des droits humains au Mexique -

COMMUNIQUÉ

Une délégation d’Ayotzinapa au Québec pour témoigner sur la crise des droits humains au Mexique

Des membres des familles des 43 étudiants disparus et leur représentant légal en tournée au Canada pour dénoncer la violence étatique et les lacunes de reddition de comptes au Mexique

Montréal, 14 avril 2015 — Hilda Legideño Vargas, mère de l’un des étudiants disparus dans l’attaque du 26 septembre ; Jorge Luis Clemente Balbuena, membre du comité des étudiants de l’École normale d’Ayotzinapa ; et Isidoro Vicario Aguilar, avocat du Centre pour les droits humains de Tlachinollan qui représente les familles des 43 étudiants disparus, parcourront le Canada pour rencontrer des groupes de la société civile et des responsables politiques au Québec, en Ontario et en Colombie-Britannique et demander aux parlementaires et aux décideurs publics de reconnaître la crise des droits humains au Mexique.

La délégation sera à Montréal et Québec du 18 au 24 avril. « Nous sommes au Canada pour informer la population et pour solliciter votre appui pour demander au gouvernement du Mexique de faire respecter la justice, d’enquêter sur la disparition forcée des étudiants et surtout, de nous ramener nos enfants. Parce qu’ici, notre gouvernement ne nous écoute pas », affirme Hilda Legideño Vargas, mère de l’un des étudiants disparus. « Le Mexique connaît présentement une grave crise des droits humains, alors que selon les statistiques mêmes du gouvernement mexicain, plus de 23 000 personnes auraient disparu entre 2007 et 2014. Malgré tout, le Canada reconnaît le Mexique comme un ‘pays sûr’ », ajoute Marie-Ève Marleau, du Comité pour les droits humains en Amérique latine (CDHAL). Le 28 avril, les membres de la délégation témoigneront devant le Sous-comité des droits internationaux de la personne du Parlement canadien.

Vidéo de présentation de la caravane : https://vimeo.com/124846478

Délégation à Montréal, Québec et Ottawa du 18 au 28 avril 2015

- 21 avril, 12h-14h : Dîner-causerie : La face cachée du libre-échange. Ayotzinapa, 10 ans après l’échec de la ZLÉA, FTQ, Montréal : cdhal.org/evenements/2015-04-21/diner-causerie-face-cachee-libre-echange-ayotzinapa-10-ans-apres-echec-zlea
- 22 avril, 14h-21h : Ateliers et conférence publique à l’UQAM, Montréal : Ayotzinapa : crise de droits, complicités d’État (RSVP en ligne : www.weezevent.com/ayotzinapa-crise-de-droits-complicites-d-etat) (lien Facebook : www.facebook.com/events/827287257346292/)

- 23 avril, 9h : Point de presse à l’Assemblée nationale du Québec, Québec

- 23 avril, 11h30 : Conférence publique, Université Laval, Québec

- 23 avril, 18h30 : Atelier de discussion, Carrefour Tiers-Monde, Québec

- 28 avril : Réunion avec le Sous-comité des droits internationaux de la personne, Parlement canadien, Ottawa

Activités à venir

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...