Édition du 14 août 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Libre-échange

25 ans plus tard : il faut désacraliser l'ALÉNA (IRIS)

MONTRÉAL, le 13 juin 2018 - Dans une note socio-économique publiée aujourd’hui, l’IRIS remet en doute les bénéfices généralement associés à l’Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA) pour les populations des trois pays signataires. Alors que les promoteurs de l’Accord promettaient une augmentation substantielle du taux de croissance du PIB avant son entrée en vigueur en 1994, il est passé de 2,14 % entre 1961 et 1993 à 1,51 % au cours des 25 dernières années.

« On fait grand cas du libre-échange en général et de l’ALÉNA en particulier, mais on s’aperçoit qu’il n’est pas lié à augmentation de la croissance ou à une hausse de la productivité. En revanche, l’Accord a permis aux dirigeants d’entreprises d’évoquer de possibles délocalisations afin de soutirer des concessions salariales aux travailleuses et aux travailleurs. Plutôt que de défendre bec et ongles l’accord existant, on devrait profiter de la négociation actuelle pour relancer le commerce sur de nouvelles bases », affirme Mathieu Dufour, économiste à l’IRIS et co-auteur de la note socioéconomique.

La note souligne également que certaines clauses de l’ALÉNA qui n’ont rien à voir avec les tarifs douaniers ont l’effet d’une camisole de force sur les gouvernements. C’est le cas par exemple des garanties d’exportation de pétrole aux États-Unis qui obligent le Canada à maintenir un certain niveau de production et fait obstacle à l’adoption d’une nouvelle politique industrielle qui viserait à amorcer une véritable transition écologique, par exemple.

« Un éventuel abandon de l’ALÉNA ne signifie pas que le Canada s’enfermerait dans un protectionnisme à tout crin. Après tout, le Canada est membre de l’Organisation mondiale du commerce », explique Olivier Viger Beaudin, chercheur-associé à l’IRIS et co-auteur de la note. « Faire un bilan des vingt-cinq dernières années est toutefois une démarche pertinente qui nous permettra après coup d’adopter des objectifs plus réalistes que ceux qu’on avait associés à l’ALÉNA, tout en laissant de côté ce qui va à l’encontre de l’intérêt des peuples ».

Pour lire la note : https://iris-recherche.qc.ca/publications/alena

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Libre-échange

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...