Édition du 14 novembre 2017

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Europe

À Malte, la blogueuse anticorruption Daphne Caruana Galizia assassinée

La blogueuse et journaliste maltaise Daphne Caruana Galizia, à l’origine d’accusations de corruption qui avaient provoqué des élections anticipées en juin, a été tuée lundi par une bombe placée sous sa voiture.

Tiré de Tlaxcala.org

« Cet escroc de Schembri était au tribunal aujourd’hui, plaidant qu’il n’est pas un escroc » : le titre du dernier billet publié ce lundi à 14h35 par Daphne Caruana Galizia sur son « carnet » en ligne, Running Commentary, résume assez bien son style offensif. Une demi-heure plus tard, la journaliste et blogueuse de 53 ans a été tuée par une bombe placée sous sa voiture, alors qu’elle conduisait près de son village de Bidnija, dans le nord de Malte. En décembre, la version européenne du magazine Politico la faisait figurer dans son classement des « 28 qui font bouger l’Europe ». Et la décrivait comme « un WikiLeaks à elle toute seule, en croisade contre l’opacité et la corruption à Malte ».

L’an dernier, en plein scandale des Panama Papers, Caruana Galizia avait été en première ligne des révélations sur les sociétés offshore détenues par Keith Schembri, le chef de cabinet du Premier ministre travailliste, Joseph Muscat, et par le ministre de l’Energie, Konrad Mizzi. Cette année, au mois d’avril, elle avait cette fois accusé la femme de Muscat d’être la bénéficiaire d’une société-écran domiciliée au Panama, sur les comptes de laquelle un million de dollars auraient été versés par la fille du président azerbaïdjanais Ilham Aliyev. Le couple Muscat avait nié, accusant la journaliste d’avoir été manipulée par une lanceuse d’alerte russe. La justice n’en avait pas moins ouvert une enquête, et le gouvernement maltais avait convoqué des législatives anticipées – remportées en juin par les travaillistes.

Jusqu’à 400 000 lecteurs

Entre-temps, Daphne Caruana Galizia avait également dénoncé le lobbying de l’industrie du tabac en révélant que le vice-gouverneur de la Banque centrale de Malte, Alfred Mifsud, avait été rémunéré pendant plusieurs mois par Philip Morris au début des années 2010. En février, son compte bancaire avait été gelé sur demande du ministre de l’Economie, Christian Cardona ; un mois plus tôt, elle avait accusé ce dernier d’avoir visité une maison close alors qu’il était en voyage d’affaires en Allemagne. Et celle qui se définissait auprès du Monde comme une « journaliste d’opinion », et assumait ouvertement sa proximité avec le Parti nationaliste (conservateur), s’était aussi fait des ennemis à droite après avoir accusé Adrian Delia, le nouveau leader de l’opposition, d’avoir un compte offshore à Jersey, alimenté, écrivait-elle, par l’argent d’un réseau de prostitution.

Dans un pays que Reporters sans frontières place 47e dans son classement mondial de la liberté de la presse, où les poursuites judiciaires à l’encontre des médias sont courantes, Caruana Galizia pouvait attirer certains jours, selon Politico, jusqu’à 400 000 lecteurs – presque autant que la population totale de l’île. Lors d’une conférence de presse, ce lundi, Joseph Muscat a dénoncé un acte « barbare », « une journée noire pour notre démocratie et notre liberté d’expression ».

Source : http://www.liberation.fr/planete/2017/10/16/a-malte-la-blogueuse-anticorruption-daphne-caruana-galizia-assassinee_1603595

Date de parution de l’article original : 16/10/2017

Amaëlle Guiton

Amaëlle Guiton est journaliste pour la presse écrite, le web et la radio. Ancienne du Mouv’, dont elle a animé la matinale de 2011 à 2013, elle a aussi écrit pour Slate.fr, avant d’intégrer en janvier 2015 le service « Futurs » de Libération. Elle intervient également comme chroniqueuse dans L’Instant M sur France Inter.

Passionnée par les effets politiques des mutations numériques, et les enjeux liés à la vie privée et à la protection des données, elle a publié en 2013 Hackers : au cœur de la résistance numérique aux éditions Au diable Vauvert.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Europe

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...