Édition du 16 octobre 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Arts culture et société

ATSA, Quand l'Art passe à l'Action Lauréat du tout premier Prix du Jury offert par la Caisse Desjardins de la Culture lors du 33ième Grand Prix du Conseil des Arts de Montréal !

« En plus de donner de l’élan à nos projets futurs, ce prix donne du rayonnement et de l’importance à toutes les pratiques considérées marginales, interdisciplinaires et ayant un propos citoyen envers des enjeux d’importance sur la place publique, une place publique que l’on souhaite accessible à tous et pour une diversité de propositions artistiques. »

En plus d’une bourse d’un total de 15 000 $, le jury a eu un véritable coup de cœur pour cet organisme qui a su mettre l’art relationnel au profit de la défense de grandes causes telle que l’itinérance, aussi bien au niveau local, national, qu’international, avec la tournée mondiale Le Temps d’une soupe au rayonnement exceptionnel. Le jury a souligné le travail de l’ATSA pour créer des rencontres et bâtir, à travers le vécu de chacun, un art de taille humaine qui favorise l’implication des divers intervenants dans la cité.

« Nous sommes profondément reconnaissants et émus d’inaugurer ce Prix du Jury offert par la Caisse de la Culture pour le 33ième Grand Prix du Conseil des Arts de Montréal ! ATSA félicite tous les finalistes - 100Lux ; Les Éditions du remue-ménage ; Phi Muse ; Productions Porte Parole et Champ gauche ; SBC Gallery of Contemporary Art ; et Wapikoni mobile - pour leur travail inspirant ainsi que l’Orchestre Métropolitain pour le Grand Prix !

Plein d’élan pour continuer notre aventure, nous tenons à remercier le Conseil des Arts de Montréal, la Caisse de la Culture, notre mécène Natalie Voland, présidente de Gestion immobilière Quo Vadis inc. ainsi que Télé Québec et la Sodec, nos partenaires hôtes. Nous souhaitons en profiter pour partager cette récompense avec tous ceux sans qui rien de cela ne serait possible ; famille, collaborateurs, subventionneurs, conseil d’administration, donateurs, commanditaires, bénévoles et toute notre équipe ! »

Rappel : ATSA a été fondé en 1997 par les artistes Annie Roy et Pierre Allard. 2017 marque leurs 20 ans d’actions artistiques engagées dans la cité et est une année exceptionnelle de réalisations :

L’évènement Cuisine ta Ville a fédéré sur l’Esplanade de la Place des Arts les personnes accueillies à Montréal en tant que réfugiées à venir témoigner de leur histoire et de leur intégration. Un livre de recettes de cet évènement sera lancé en mai 2018 et l’évènement sera reconduit en 2019.

En pleine controverse des Paradise Papers, Pas d’Radis Fiscaux a offert une programmation de dizaines d’artistes et d’activités de mobilisation autour des inégalités sociales causées par l’évasion fiscale et accueilli une délégation internationale sur l’art et l’itinérance pour y discuter de l’importance de l’art pour les personnes vulnérables.

Enfin, l’œuvre Le Temps d’une Soupe vit une tournée hors du commun, générant à ce jour des échanges sur des enjeux d’importance entre 5172 inconnus.ues à travers le monde. Les rencontres provoquées sur les places publiques de Montréal, Vancouver, Hull, Rennes, Graz, Ouagadougou, Bobo Dioulasso, Beyrouth, Marrakech, Moncton, Birmingham, Iqaluit, Yellowknife, Whitehorse, Glasgow, Port-au-Prince, Antananarivo... sont et seront archivées sous la forme de portraits poétiques. L’accumulation et la provenance mondiale de ces portraits génèreront une œuvre d’envergure au final de son parcours.

Apprenez-en plus et suivez ATSA, Quand l’Art passe à l’Action sur www.atsa.qc.ca

Action terroriste socialement acceptable (ATSA)

L’ATSA est un organisme à but non lucratif fondé en 1998 par les artistes Pierre Allard et Annie Roy. Sur un ton ludique et percutant, ils créent, produisent et diffusent des œuvres et événements transdisciplinaires sous forme d’interventions, d’installations, de performances ou de mises en scène réalistes motivées par le désir d’interpeller la population envers des causes sociales, environnementales et patrimoniales cruciales et préoccupantes.

Leur démarche vise à ce que le propos esthétique et symbolique de l’art soit aussi un outil d’interaction et d’éducation populaire, nous confrontant à nos responsabilités individuelles et collectives et redonnant à la place publique sa dimension d’espace ouvert à la rencontre, à la réflexion.

L’ATSA s’engage dans un mouvement créatif, pacifiste et responsable, faisant la promotion d’un développement durable et respectueux des droits fondamentaux de l’homme et de la nature.

ATSA est récipiendaire d’une mention d’honneur au Prix du maire de Montréal en démocratie 2013, du Prix Giverny Capital 2011, du prix Pratt & Whitney du Conseil des Arts de Montréal : Nature de l’Art, du prix Citoyen de la Culture 2008 décerné par les Arts et la Ville pour l’État d’Urgence et du prix Artistes pour la Paix 2008.

ATSA est aussi fier d’avoir été porte-parole du mouvement artistes citoyens au cœur de la Cité (2013), du 5ème Sommet citoyen de Montréal (2009), de la 22ème Exposition inter-collégiale d’arts plastiques du Réseau Inter-collégial des Activités Socioculturelle du Québec (RIASQ 2010) et des Journées Québécoises de la Solidarité Internationale (2011). L’ATSA s’implique aussi en tant que membre du Conseil d’administration du RAIQ.

http://atsa.qc.ca/

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Arts culture et société

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...