Édition du 13 novembre 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Les brèves électorales

Aide juridique : Québec solidaire s’engage à investir 72 millions $

Le 22 août 2018 - Suite au refus du premier ministre Philippe Couillard de s’engager à investir 50 millions $ supplémentaires dans l’aide juridique, la porte-parole de Québec solidaire Manon Massé a présenté aujourd’hui les engagements de son parti en la matière. Un gouvernement solidaire investira ainsi 72 millions $ afin de garantir et d’améliorer l’accès de la population aux services d’aide juridique.

Alors que le Barreau du Québec a demandé aujourd’hui aux partis politiques en campagne électorale de s’engager en faveur de l’aide juridique, le premier ministre Philippe Couillard a refusé de répondre à l’appel du Barreau et de s’engager fermement en faveur de l’aide juridique. Une décision inacceptable, selon Manon Massé.

« On vient d’apprendre il y a quelques jours que l’État québécois a fait un excédent budgétaire de 2,3 milliards $ l’année dernière. La question qu’on doit se poser, c’est : est-ce qu’on manque de moyens pour investir dans l’aide juridique ? La réponse est non. C’est de la volonté politique qu’il manque à Québec. Que les libéraux refusent de s’engager à investir pour améliorer l’accès à l’aide juridique prouve bien que leurs priorités ne sont pas du côté du peuple ni des moins fortunés », a déclaré la porte-parole solidaire.

En 2016-2017, 14 000 personnes ont demandé l’aide juridique au Québec et seulement 9 000 d’entre elles ont été jugées admissibles. Assurer l’accès à l’aide juridique pour l’ensemble des demandeurs nécessiterait des investissements supplémentaires de 72 millions $. Québec solidaire s’engage à faire ces investissements dès son élection pour assurer un système de justice accessible, juste et équitable.

« Actuellement, les seuils fixés par le gouvernement sont insuffisants et beaucoup de gens se retrouvent sans recours. Investir 72 millions $ permettrait non seulement de payer convenablement les avocats qui prennent les mandats d’aide juridique, mais aussi d’étendre l’accès de ces services à tous les gens qui en ont besoin », a fait valoir Mme Massé.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Les brèves électorales

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...