Édition du 18 décembre 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Livres

Alexandre Lanoix Matière à mémoire Les finalités de l’enseignement de l’histoire du Québec selon les enseignantes

Cet ouvrage vise à contribuer de manière constructive à la discussion sur l’enseignement de l’histoire au Québec. Au fil des années ont circulé beaucoup d’interprétations tronquées, de demi-vérités et de commentaires mal informés sur le programme de formation et l’enseignement de l’histoire en général. Il s’agit ici de combler cette lacune au moyen d’une enquête auprès des enseignantes d’histoire du secondaire.

L’enseignement de l’histoire fait l’objet de débats – souvent de heurts – depuis plusieurs années au Québec. L’implantation du Renouveau pédagogique au début des années 2000 ainsi que le programme de formation en Histoire et éducation à la citoyenneté, mis en œuvre en 2007, ont suscité la controverse.

Certaines personnes dénonçaient ces réformes parce qu’elles négligeaient la mémoire collective québécoise. D’autres l’approuvaient parce qu’elles mettaient le développement de l’esprit critique des élèves au centre de leurs objectifs. Les polémiques sur ces questions ont trouvé un écho autant dans les cercles universitaires que dans l’espace public.

L’enseignement de l’histoire doit-il contribuer à la transmission de la mémoire et à la construction de l’identité nationale ? A-t-il seulement le pouvoir de le faire ? Comment mettre en application les programmes ? En fonction de quels critères, valeurs ou idéologies ? Les unes et les autres se sont accusées mutuellement de détourner le sens de l’histoire et de son enseignement. Tout cela sans que l’on s’intéresse vraiment à ce que les enseignantes pensent des objectifs de l’enseignement de l’histoire et de la place que la mémoire collective y tient. En dernière analyse, ce sont les enseignantes qui interprètent et mettent en application les programmes de formation. Si on ne sait pas ce que ces pédagogues pensent du programme, on sait, en fait, très peu de choses sur l’histoire qui est réellement transmise à nos élèves. Cet ouvrage vise à corriger cette lacune.

TABLE DES MATIÈRES
Introduction
1. L’enquête
2. L’enseignement vu par les enseignantes (entrevues)
3. Des représentations sociales concurrentes (questionnaires)
Conclusion
Bibliographie
Liste des figures Liste des tableaux

L’AUTEUR Alexandre Lanoix est docteur en sciences de l’éducation et spécialisé en didactique de l’histoire. Il participe depuis plusieurs années à la formation initiale et continue des enseignantes en histoire. Cet ouvrage livre les principaux résultats de sa thèse de doctorat et montre que, malgré tout ce qu’on en a dit, les enseignantes ne se délaissent pas si facilement de leur devoir de mémoire.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Livres

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...