Édition du 13 novembre 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Arts culture et société

Appropriation culturelle

J’avoue avoir encore bien des questions sur le « concept » d’appropriation culturelle, et surtout sur son application, ou encore à titre de grille d’analyse ; j’ai néanmoins appuyé les revendications des Noirs et des Autochtones lors des spectacles SLAV et Kanata pour des raisons qui ne se référaient pas à ce concept.

Je comprends que dans l’histoire, il y a eu le colonialisme, qu’il y a toujours le néocolonialisme en cours, et que dans cette perspective, il y a là de fortes aliénations culturelles, sinon carrément vols culturels d’œuvres d’art.

Toutefois, « l’inter influence culturelle » existe depuis que les échanges, ne serait-ce qu’économiques, ont commencé entre les peuples, ou entre diverses communautés sur un même territoire, bref, ça fait un bout ! Cette « inter influence culturelle » s’est également intensifiée dans les 40 dernières années. Je crois que cela est plutôt réjouissant : tisser des liens. Le concept d’appropriation culturelle exclut de son analyse cette part vivante des échanges culturels.

Pour moi, et sur un autre plan, il est plutôt majeur et déterminant que les peuples, par leurs artistes, puissent eux-mêmes s’exprimer sur leurs histoires. Que cette prise de paroles leur soit accessible et nous soit ainsi accessible. Et, c’est d’abord et souvent là que le bât blesse dans les sociétés : les peuples, les femmes au regard des hommes, ou les minorités n’ont pas cet accès ou il s’avère insuffisant. Je crois aussi que l’artiste, peu importe ses origines ou ses caractéristiques identitaires, qui met en scène ou qui écrit ou qui chante un autre peuple, un autre groupe social, un autre individu, doit le faire en se documentant et en s’entourant des gens dont il parle dans le processus créatif, etc. C’est une question de responsabilité vis-à-vis de l’autre. Pour la suite des choses, le public, la critique ou le débat public pourront s’exprimer en toute liberté. C’est vivant et c’est en mouvement.

Le concept parle de rapports de pouvoir pour déterminer s’il y a, oui ou non, de l’appropriation culturelle. Or, les rapports de pouvoir sont toujours présents, même entre deux individus qui s’entendent par ailleurs très bien. Cela aussi est toujours en mouvement et vivant. Bien sûr, les rapports de pouvoirs historiques et géopolitiques ont une autre nature, une nature violente, violence extrême très souvent (voire génocidaires), et il faut radicalement viser à les transformer, mais il ne faut pas taire la parole.

Nous sommes, avec le capitalisme vieillissant, au bout du bouttt (!) de la marchandisation tous azimuts, la culturelle aussi et cela est aliénant pour tous les peuples. C’est là aussi qu’il faut agir, c’est ça qui nous tue à petits feux, mais inexorablement, et pas seulement sur le plan culturel. Dois-je ici parler de la cause majeure de l’environnement pour la suite du monde...

À l’aune de ces éléments, je ne sais pas en quoi le « concept » d’appropriation culturelle nous éclaire, car il porte en lui, pour le sens commun, l’interdiction de parler de l’Autre, peu importe qui il est, peu importe le comment l’un ou l’autre en parle. Or, nous sommes toujours l’Autre de quelqu’un. C’est, il me semble et jusqu’à preuve du contraire, un purisme qui à terme peut diviser les peuples et les gens plutôt que les réunir autour de leurs intérêts communs dans le respect de leurs différences et dans l’écoute active de leurs revendications respectives.

Anne-Marie Gill
https://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2018/08/24/eric-fassin-l-appropriation-culturelle-c-est-lorsqu-un-emprunt-entre-les-cultures-s-inscrit-dans-un-contexte-de-domination_5345972_1654200.html

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Arts culture et société

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...