Édition du 21 novembre 2017

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Assemblée générale spéciale des 5 sections locales d'ArcelorMittal - Avec un mandat de grève fort en main, les syndiqués exigent du sérieux (Syndicat des Metallos)

PORT-CARTIER, QC, le 24 mars 2017 - C’est avec de fortes proportions que les travailleurs d’ArcelorMittal à Fermont et Port-Cartier ont doté leurs 5 sections locales respectives de mandats de grève à exercer au moment jugé opportun.

Tout au long de la semaine, des assemblées se sont tenues dans les 5 sections locales pour faire le point sur les négociations et voter au moyen d’un scrutin secret sur un éventuel mandat de grève. Les boîtes de scrutin ont toute été dépouillées simultanément ce matin et en voici les résultats :

SL 5778 (mine du Mont Wright et Fire Lake) : 99,7 %

SL 7401-nord (employés de bureau et personnel technique de Fermont) : 100 %

SL 7401-sud (employés de bureau et le personnel technique de Port-Cartier) : 100 %

SL 8664 (usine de bouletage de Port-Cartier) : 99,4 %

SL 6869 (chemin de fer, installations portuaires et manutention) : 99 %

Après 11 semaines de négociation, les discussions portent toujours sur les aspects normatifs du contrat. « Les travailleurs ont voulu envoyer un message clair à la compagnie : ça suffit le surplace, et puis les pas de tortue. Les négociations doivent commencer pour vrai. Si l’employeur s’entête à vouloir charcuter la convention, il va discuter tout seul, nous n’avons pas de mandat pour ça. ArcelorMittal doit prendre acte du résultat : les membres sont derrière leur comité de négociation et veulent que ça débloque », fait valoir le coordonnateur des Métallos pour la Côte-Nord, Nicolas Lapierre.

Il souligne que de bons emplois sont en jeu dans cette négociation. « La Côte-Nord n’a pas les moyens de se priver d’emplois par les temps qui courent. ArcelorMittal doit cesser de couper les cheveux en quatre au détriment des emplois des pères et mères de famille », ajoute Nicolas Lapierre.

Syndicat des Métallos (FTQ)

Le Syndicat des Métallos, affilié à la FTQ, est le plus important syndicat du secteur privé au Québec. Il regroupe plus de 60 000 travailleurs et travailleuses de tous les secteurs économiques.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...