Édition du 19 septembre 2017

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Garderies

CPE locataires de la CSDM - « Le ministre Proulx doit sauver les 18 CPE montréalais menacés de fermeture » - Amir Khadir

Montréal, le 5 juin 2017 - Le député de Mercier, Amir Khadir, la députée d’Hochelaga-Maisonneuve, Carole Poirier, des gestionnaires de CPE ainsi que des parents d’enfants, ont aujourd’hui exhorté le ministre Sébastien Proulx d’assurer la survie de 18 CPE montréalais menacés de fermeture. 

Les CPE logés dans les immeubles de la CSDM subiront des augmentations importantes de loyer à partir du renouvellement des baux, dont certains arrivent à échéance le 1e juillet. À titre d’exemple, le loyer du CPE Alexis le Trotteur, du Plateau-Mont-Royal, passera de 84 883$ à 122 310 $ selon la nouvelle grille de tarification. Le coût du loyer dépassera largement la subvention octroyée par le ministère de la Famille pour acquitter ces frais. 

« Ces CPE sont en péril. La situation est très sérieuse et si rien n’est fait elle mènera inévitablement à des fermetures. Ce sont 1500 enfants et plusieurs centaines de familles qui seront touchées dans les quartiers centraux de Montréal », s’est insurgé Guy Arseneault, porte-parole des CPE logés dans les immeubles excédentaires de la CSDM.

Deux des CPE touchés sont localisés dans la circonscription de Mercier et le député Amir Khadir s’inquiète grandement de la situation. « Le ministre Proulx semble prendre la situation à la légère et jusqu’à présent, il a laissé la CSDM et la coalition des CPE seules à se disputer. Nous l’avons interpelé à plusieurs reprises, en coulisse à l’Assemblée nationale, en commission parlementaire et en appelant son cabinet. Mais nos demandes sont restées lettre morte. Le ministre a-t-il vraiment à cœur les CPE ? » a interrogé le député solidaire.

« Le déménagement de 18 CPE dans les quartiers centraux est irréaliste. Le prix du marché des baux commerciaux est très élevé et les terrains sont inexistants. Notre CPE a déjà vécu un déménagement qui s’est avéré extrêmement couteux et qui a nécessité une intervention politique tellement il était difficile de se relocaliser. Nous, les parents, sommes prêts à tout faire pour défendre nos CPE, le ministre doit l’entendre. », s’est désolée Véronique Lafleur, vice-présidente du CPE Soleil du quartier, qui fera face à une augmentation de loyer dès cette année.

L’auteur-compositeur-interprète Yann Perreau, résident du Plateau-Mont-Royal et père de deux enfants en CPE a apporté son soutien à la mobilisation.« Les CPE sont un service essentiel, en plus de représenter un acquis social précieux pour les québécois. Nous comprenons que la CSDM se trouve dans une situation financière difficile, mais on ne peut pas financer les écoles au détriment des CPE, des enfants, des familles. C’est déplorable que le ministre et la Commission se renvoient la balle. Le ministre doit prendre ses responsabilités et trouver une solution », a déclaré M. Perreau.

Le député Khadir a rappelé que Sébastien Proulx est à la fois ministre de la Famille et ministre de l’Éducation. « Le ministre doit se parler à lui-même parce qu’en ce moment c’est l’Éducation qui met la Famille à la porte. De plus, le gouvernement libéral a imposé des coupures et obligé la CSDM à adopter des stratégies d’optimisation. L’austérité libérale a des conséquences et le ministre doit s’impliquer pour sauver les CPE puisqu’il est en bonne partie responsable de la situation. Nous demandons la mise sur pied urgente d’un comité tripartite CSDM-CPE-ministre pour trouver une solution qui permettra d’éviter la disparition, d’ici quelques années, de plusieurs de CPE montréalais », a conclu le député.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Garderies

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...