Édition du 27 juin 2017

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Arts et culture

CUISINE TA VILLE

Dans le cadre du 350e anniversaire de la Ville de Montréal, ATSA, Quand l’art passe à l’Action, convie la population et les représentant.e.s des médias à prendre part à l’ouverture de CUISINE TA VILLE, un grand événement gratuit pour créer plus de liens entre les personnes réfugiées d’hier à aujourd’hui et celles qui les accueillent.

17h 00 | Déroulement des prises de parole officielle

> Annie Roy, cofondatrice de ATSA, Quand l’Art passe à l’Action

> Kanahsohon Kevin Deer, de la nation Mohawk de Kahnawá:ke et sa chanson sacrée The Thankgiving Adress

> Denis Coderre, Maire de Montréal

> Stephan Reichhold, Directeur général de la Table de Concertation des organismes au service des personnes réfugiées et immigrantes (TCRI)

> Anne Sainte-Marie, Responsable des communications, Amnistie internationale Canada francophone

> Performance poétique

Seront également présents :

> Amir Khadir, Député provincial de Mercier (qui cuisinera une soupe à 18h dans l’abri # 9)

> Connie Placido, directrice de cabinet adjointe de Jacques Chagnon, Député provincial de Westmount

> Hélène Laverdière, Député fédérale de Laurier Sainte-Marie

> Manon Gauthier, Membre du Comité exécutif de la Ville de Montréal, Responsable de la culture, du patrimoine, du design,
de l’Espace pour la vie et du statut de la femme

17h 30 | Débuts des activités sous les 10 abris installés sur l’Esplanade de la Place des Arts

Sous une enfilade d’abris tempo qui rappellent des camps des Nations Unies pour les réfugiés, 30 « partys de cuisine », 25 témoignages, et conférences, 9 expositions et installations, 3 ateliers, 18 projections de films et une programmation artistique en arts vivants (11 spectacles en danse, théâtre, musique), provoqueront des rencontres dans un esprit de rapprochement mutuel.

Les visiteurs seront également invités à cuisiner et à déguster en petits groupes une soupe de leur choix et à participer en duo à l’intervention Le Temps d’une soupe où un menu de conversation « trois services » leur sera offert pour stimuler leur échange avec un.e inconnu.e… qui sera scellé par la création d’un portrait poétique, ensuite intégré à un diaporama de photos projeté dans l’espace public.

Une nouvelle installation In Situ de l’ATSA, Quand l’art passe à l’Action, Allée simple, évoquant le périple de la fuite et composée de vêtements et de valises, formera un long chemin, telle une procession se profilant à travers les marches de la Place des Arts.

Une grande frise historique permettra de visualiser les arrivées importantes de personnes réfugiées sur ces terres non cédées pour que chacun.e puisse marquer le début de son histoire au Québec.

Témoignages, conférences, partys de cuisine, expositions, installations, cinéma et spectacles seront présentés en contenu durant Cuisine ta ville, évènement gratuit d’art relationnel, sur l’Esplanade de la Place de Arts, les vendredi 12 mai, de 17h à 23h, samedi 13 mai et dimanche 14 mai, de 11h à 23h (Montréal). Entrée libre.

« Nous voulons apprendre et comprendre, créer des liens et générer une rencontre avec ces personnes qui ont dû quitter précipitamment leur maison, vivre l’incertitude dans des conditions de détresse inimaginables et reconstruire leur vie ici. ll y a ceux et celles qui sont intégré.e.s, ceux et celles qui viennent d’arriver et qui arriveront... Il y a ceux et celles qui les accueillent, avec toute l’humanité et les appréhensions que cela peut susciter. Cuisine ta Ville propose une perspective historique, un constat du présent et les enjeux d’intégration à la société d’accueil, une réflexion sur ce qui s’en vient dans le contexte international actuel. Moyad, Véronique, Amram, Sasha, Papy, Gracia, Philippe, Marya, Thibe…. venez à leur rencontre ! » --- Annie Roy et Pierre Allard

ATSA, Quand l’Art passe l’action

La première action de Annie Roy et Pierre Allard, La Banque à Bas, s’est tenue le 5 décembre 1997. Un guichet automatique, conçu à partir de cuisinières dont les portes faisaient office de dépôt et de retrait de bas chauds, avait été déposé illégalement devant le Musée d’art contemporain de Montréal, afin de dénoncer les profits indécents des banques versus l’écart des richesses qui ne cesse de s’élargir. En 20 ans, le duo d’artistes montréalais a produit, dans le champ de l’art social, près de cinquante interventions urbaines dont 16 éditions d’État d’urgence.

L’acronyme ATSA n’est plus utilisé par les artistes Annie Roy et Pierre Allard qui mettent dorénavant de l’avant leur slogan avec la nouvelle appellation : ATSA, Quand l’Art passe à l’Action. « La mondialisation des conflits, leur barbarie visant les libertés fondamentales de notre société et leur « surmédiatisation » développant un repli sur soi et un racisme d’amalgame, nous détourne de notre acronyme premier et nous incite à rendre au mot son sens littéral et à mettre notre identité artistique pacifiste de l’avant avec notre slogan ATSA, Quand l’art passe à l’Action. C’est le nouveau nom de notre collectif artistique. Il ne renie en rien son parcours mais se met au diapason du présent. »

Le projet Cuisine ta ville a été rendu possible en partie grâce au gouvernement du Canada et se concocte en collaboration avec la TCRI et Amnistie internationale Canada francophone et une multitude d’organismes d’aide aux réfugié.e.s et aux immigrant.e.s dont le CSAI, PRAIDA, La Maison de la Syrie, CARI St-Laurent, ARM…

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Arts et culture

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...