Édition du 15 janvier 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Economie canadienne

Campagne #SauvonsOshawaGM : Unifor demande à tous les Canadiens d'appuyer les travailleuses et travailleurs

OSHAWA, ON, le 13 déc. 2018 - Unifor a lancé sa campagne #SauvonsOshawaGM dans le cadre d’un appel national à appuyer les travailleuses et travailleurs du secteur de l’automobile et à garder les bons emplois au Canada.

« Nous demandons à tous les Canadiens d’appuyer les travailleuses et travailleurs et de s’élever contre une entreprise qui s’attend à ce que nous demeurions de fidèles clients pendant qu’elle enlève des emplois aux travailleuses et travailleurs, à ceux occupant des emplois indirects et aux communautés qui en dépendent, a lancé Jerry Dias, président national d’Unifor. Ensemble, nous pouvons envoyer un message clair à General Motors qui dit que nous n’acceptons pas, et n’accepterons pas, ce geste peu scrupuleux de cupidité. »

Aujourd’hui, le syndicat a dévoilé sa campagne Arbre d’espoir au parc Memorial d’Oshawa, paré d’ornements #SauvonsOshawaGM et décoré d’une bannière portant des messages de soutien des travailleuses et travailleurs.

Unifor demande à tous les Canadiens de visiter le site http://www.sauvonsoshawagm.ca/ pour commander un ornement gratuit #SauvonsOshawaGM afin de l’apposer sur un arbre et de le publier dans les médias sociaux en utilisant le mot-clic #SauvonsOshawaGM. Les gens de la région d’Oshawa sont invités à visiter l’Arbre d’espoir pour signer la bannière.

Même si l’entreprise a fait des bénéfices de 6 milliards de dollars jusqu’à maintenant cette année, elle a annoncé son intention de mettre fin à la production à l’usine de montage d’Oshawa après 2019.

Unifor représente 2 600 travailleuses et travailleurs de l’usine d’Oshawa de GM et 2 700 autres travaillant auprès de fournisseurs de pièces d’automobiles qui desservent l’usine. On estime que chaque emploi direct de l’usine de montage crée sept autres emplois, ce qui signifie que des milliers d’autres emplois seraient perdus dans l’économie élargie.

« Les efforts de GM d’abandonner l’usine sont une gifle au visage des travailleuses et travailleurs, des gens d’Oshawa et des contribuables canadiens qui ont tous contribué non seulement au succès de GM, mais également à la survie de l’entreprise lorsqu’elle était en réel danger », a mentionné Colin James, président de la section locale 222 d’Unifor.

Les contribuables ont démontré leur appui à GM il y a une dizaine d’années, lui offrant des milliards de dollars alors que l’entreprise avait dû se placer sous la protection de la loi sur les faillites. Les travailleuses et travailleurs ont également fait des sacrifices, créant d’importantes économies de coûts pour maintenir l’entreprise à flot. En 2016, GM a signé une entente avec Unifor énonçant que l’entreprise, sauf entente contraire par les parties, ne fermera ou ne vendra aucune usine ou exploitation permanente, en tout ou en partie, couverte par cet accord.

« GM est revenue sur son engagement, mettant en péril le gagne-pain de milliers de travailleuses et travailleurs, a ajouté Jerry Dias. À un moment de l’année où les employés devraient célébrer avec leurs amis et leur famille, ils s’inquiètent plutôt de leur avenir. »

Unifor

À propos du projet Unifor


Depuis deux ans, le SCEP et les TCA ont entrepris le processus de création du nouveau syndicat Unifor. Plusieurs comités composés des membres des deux syndicats ont ainsi travaillé à élaborer les structures, les statuts, le nom et le logo, les politiques, l’intégration, etc. du syndicat Unifor. L’an dernier, les congrès nationaux des deux organisations ont approuvé le processus alors que cette fin de semaine (30 août-1er septembre 2013), se déroule le congrès de fondation à Toronto.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Economie canadienne

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...