Édition du 25 septembre 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Blogues

Changer le monde, rien de moins !

À l’occasion de la présentation de ma candidature comme responsable aux orientations, je disposais de deux minutes pour m’adresser aux personnes présentes, le vendredi soir du congrès, quelque part entre l’adoption de l’ordre du jour et les discours de nos invitées de la Catalogne. Plusieurs personnes sont venues me voir par la suite avec des commentaires très positifs et parfois la suggestion de le publier. Voici donc, approximativement, le contenu de ce petit discours.

Je vais prendre ce temps qui m’est accordé pour vous faire part de mes motivations, en commençant par vous faire une confidence.

Il y a des jours ou je désespère de l’humanité.

Des jours où je me dis qu’on n’y arrivera pas.

Qu’on ne développera pas collectivement la maturité qu’il faut pour cesser de détruire les écosystèmes qui nous donnent la vie et les liens sociaux qui lui donnent un sens.

Qu’on n’arrêtera pas de s’entretuer et de se brutaliser.

Qu’on ne créera pas des sociétés capables de mettre en pratique des principes de compassion, de justice, de respect pour toutes et tous.

Il y a des jours où je pourrais laisser tomber l’ambition de changer le monde. Je trouverais autre chose pour m’occuper… 

Et puis il y a vous…

J’aime mon parti. Pas seulement l’idée de mon parti, mais sa réalité bien concrète.

C’est vous que j’aime, tous et toutes autant que vous êtes, avec vos contradictions, vos inquiétudes, vos impatiences ; à cause de vos convictions, de votre compassion, de votre lutte incessante pour vous dépasser et être plus ensemble que la somme de nos parti.e.s…

J’aime notre programme parce que, au fond, c’est simplement l’idée qu’on peut changer le monde, qu’on peut créer une société à la hauteur de notre humanité.

Grâce à vous, j’y crois encore.

Tous les aspects de notre programme sont comme autant de faces d’une forme en trois dimensions. Peu importe de quelle idée on part, si on l’approfondit, on retrouve toutes les autres.

Nous sommes altermondialistes parce que nous sommes écologistes et que les désastres environnementaux ignorent les frontières.

Nous sommes pour la justice sociale parce que nous sommes féministes et que le féminisme ne lutte pas seulement contre les plafonds de verre mais aussi pour améliorer le sort des femmes qui sont prises sur le plancher collant.

Nous sommes indépendantistes parce que nous sommes pour une démocratie vivante et que la souveraineté du peuple n’est possible que si le peuple contrôle tous les niveaux de gouvernement.

Nous sommes inclusifs parce que nous sommes indépendantistes et qu’on ne gagnera jamais notre libération sur la base d’un projet étroit, mesquin, conservateur ou discriminatoire.

Nous voulons mettre un pays au monde avec tout son monde.

Nous voulons mettre un pays au monde pour changer le monde. Rien de moins !

Soyons des planteux de nuages…

Vive Québec solidaire.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Blogues

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...