Édition du 16 octobre 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Québec solidaire

Conseil national de Québec solidaire : Manon Massé, première ministre d’un gouvernement solidaire et vert

Québec, le 12 mai 2018 - Québec solidaire est maintenant prêt à partir en campagne électorale : Manon Massé a été confirmée comme première ministre d’un gouvernement solidaire samedi, lors du Conseil national de la formation politique à Québec. Mme Massé a reçu l’appui de 98 % des délégué.es.

« Je suis extrêmement touchée de recevoir une telle preuve de confiance ! C’est officiel : j’ai les solidaires, toute ma gang, derrière moi pour mener la campagne la plus ambitieuse que Québec solidaire ait jamais fait ! », s’est exclamée Manon Massé lors de l’annonce des résultats par son acolyte de longue date, le député de Mercier, Amir Khadir.

« Je vais être la première ministre de tout le monde. Une première ministre qui défend des idées différentes, des idées qui vont changer la vie du monde pour vrai. Je ne laisserai jamais tomber personne. Je n’ai pas de compte à rendre aux notables et aux puissants. Mes amis ne fréquentent pas les clubs privés du quartier des affaires. Vous pouvez compter sur moi : je ne laisserai personne derrière », s’est-elle engagée.

Dans la matinée, les délégué.es solidaires ont donné le mandat au parti de présenter un plan de transition énergétique lors de la campagne électorale qui réduira notamment les GES d’au minimum 45% d’ici 2030.

« J’ai en main un mandat clair : mettre l’environnement au coeur de notre campagne électorale. Je vous annonce que ce plan répondra aux impératifs de la transition écologique, notamment en visant une réduction de toutes nos émissions de GES d’au moins 45% d’ici 2030. Je vous le garantis, ce plan sera le plus ambitieux jamais vu au Québec. On n’a pas le choix, ça presse. Ce que je propose à la population, c’est une première ministre qui fera de l’environnement sa priorité et qui agira concrètement parce que la crise écologique, elle se passe en ce moment, pas dans 100 ans », continue-t-elle.

Manon Massé a rappelé que les gouvernements successifs ont trop tardé pour agir : « C’est une vraie course contre la montre car les bilans des gouvernements des 30 dernières années en environnement, ils se résument en 4 mots : trop peu, trop tard. Quel chef de parti avez-vous entendu parler d’environnement dernièrement ? Aucun. Vous allez voir, je vais les forcer à se positionner et à parler d’environnement », termine la porte-parole.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Québec solidaire

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...