Édition du 22 mai 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Canada

Contexte de l'immigration : liberté de circuler, liberté de revenir et liberté de rester

Depuis la déplorable Entente entre le Canada et les États-Unis sur les Tiers Pays Sûrs mise en œuvre en 2004, plusieurs personnes réfugiées traversent de façon irrégulière sur le chemin Roxham dans la municipalité de Hemmingford ainsi qu’à d’autres passages frontaliers à travers le Québec et le Canada. Cette entente empêche les personnes migrantes de revendiquer le statut de réfugié à un poste frontalier régulier si elles viennent au Canada en provenance des États-Unis.

Cependant, les personnes réfugiées peuvent présenter une demande si elles effectuent un passage « irrégulier » à tout autre endroit de la frontière, par ex. le chemin Roxham qui représente un lieu de traversée relativement pratique et sécuritaire.

En raison du discours et des politiques de l’administration Trump, il y a eu une augmentation importante du nombre de traversées irrégulières au Canada des personnes réfugiées qui vivent couramment aux États-Unis. Nous pouvons donner à titre d’exemples les tentatives d’interdiction de voyager et les attaques contre l’intégrité de certaines communautés telles que les communautés africaines, arabes et mexicaines. Plus récemment, l’administration Trump a annoncé la fin du « Statut de protection temporaire » (Temporary Protected Status, TPS), pour plusieurs groupes migrants vivant aux États-Unis et originaires de pays comme Haïti et El Salvador.

Alors que le nombre de personnes demandeuses d’asile a augmenté, il est important de garder en tête que les chiffres globaux ne constituent pas une crise comme il est faussement promu par certains médias et politiciens de droite. Les personnes qui traversent sur le chemin Roxham sont en mesure, grâce au soutien et à la solidarité des communautés, de s’établir rapidement et de réussir leur vie que ce soit à Montréal, à Toronto ou ailleurs, malgré un système injuste en ce qui concerne la reconnaissance de leur statut de réfugié.

Il est important de préciser que les passages frontaliers se déroulent dans un contexte plus large où différents états, dont le Canada et les États-Unis, provoquent des ravages économiques et sociaux dans les pays du Moyen-Orient, de l’Amérique latine, des Caraïbes, de l’Afrique et de l’Asie. Ironiquement, ces états tentent de limiter l’arrivée des migrant.e.s en provenance des pays qu’ils dévastent.

Les groupes anti-immigrants racistes tels que les Soldats d’Odin, Storm Alliance et la Meute diabolisent et blâment les personnes réfugiées. En revanche, nous soutenons et félicitons les personnes réfugiées qui arrivent au Canada. Nous leurs souhaitons la bienvenue et leurs démontrons notre solidarité.

Nous manifestons également pour rejeter le discours raciste perpétué par les médias sensationnalistes et les politiciens démagogues qui opposent les personnes migrantes aux sans-abris et aux pauvres qui vivent déjà au Québec. Nous appelons à l’unification des luttes de toutes les personnes opprimées, des pauvres, des travailleurs et des travailleuses contre les riches et les privilégiés. Au lieu de blâmer les personnes migrantes qui exercent un choix valide, nous nous consacrons plutôt à résister à différents systèmes d’oppression, plus spécifiquement le colonialisme, le patriarcat, le racisme et le capitalisme.

Nous faisons campagne pour construire une ville solidaire, pour la création d’une communauté qui rejette un système qui engendre la pauvreté et l’angoisse, non pas seulement pour les personnes migrantes et réfugiées, mais également pour les autres individus confrontés à ces mêmes réalités. Nous sommes pour l’ouverture des frontières et la libre circulation des personnes à la recherche de justice et de dignité, c’est-à-dire la liberté de circuler, la liberté de revenir et la liberté de rester.

Un appel de Solidarité sans frontières, Montréal Antifasciste ainsi que des groupes et individus alliés.

Solidarité sans frontières :
Contact : solidaritesansfrontieres@gmail.com / (438) 933-7654
Site Internet : www.solidarityacrossborders.org
Facebook : www.facebook.com/CiteSansFrontieres
Twitter : https://twitter.com/SolidariteMTL

Montréal Antifasciste
Contact : alerta-mtl@antifa.zone
Site Internet : www.montreal-antifasciste.info
Facebook : www.facebook.com/MontrealAntifasciste
Twitter : https://twitter.com/montrealantifa

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Canada

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...