Édition du 27 juin 2017

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Québec

Crucifixgate : l’extrême-droite économique et identitaire rencontre l’extrême-droite catholique

Le CrucifixGate a encore permis de lever le voile sur certains soupçons. Par exemple, les opposants à la Charte des valeurs de Bernard Drainville dénonçaient l’effet, volontaire ou non, de stigmatisation des musulmans. Ils affirmaient que, sous prétexte de promouvoir la laïcité, on risquait d’alimenter l’islamophobie.

Tiré du site Sortons les radio-poubelles.

Après le CrucifixGate, difficile d’affirmer le contraire.

L’épisode a en effet été l’occasion pour l’extrême-droite économique et identitaire de rencontrer l’extrême-droite catholique dans leur grande »guerre des civilisations » contre l’extrême-droite islamiste.

Le mariage de l’extrême-droite unie pour se nourrir elle-même.

Deux petits extraits éloquents. Le premier est de Sylvain Bouchard, tout juste après les menaces contre la direction de l’hôpital Saint-Sacrement, mais avant la volte-face de l’institution. Il s’agit du seul commentaire entendu de toute la radio-poubelle sur les menaces proférées à l’endroit de la direction de l’hôpital Saint-Sacrement. Non, il ne s’agit pas d’excuses, ni d’empathie, encore moins d’appel au calme. Au contraire, vous entendrez Sylvain Bouchard laisser entendre que la direction instrumentaliserait sa situation de victime. Elle serait contente de se faire menacer !

Et ça ne s’arrête pas là, puisque Sylvain Bouchard divulgue son plan pour continuer le combat : interpeller les libéraux, assister à la prochaine rencontre du CA de l’hôpital et… faire des manifestations !

Le deuxième extrait est de Richard Martineau qui, rien de moins, offre une entrevue au porte-parole des intégristes catholiques du Mouvement Tradition Québec, Kenny Piché. Des gens ayant instrumentalisé la situation explosive en provoquant et en allant remettre un crucifix à l’endroit précis d’où il avait été retiré. Qu’est-ce que le MTQ ? Des gens flirtant avec les autres groupes d’extrême-droite violents de la capitale. Probablement des gens ayant menacé le CHU eux-mêmes.

Kenny Piché est aussi membre de la Fraternité Saint-Pie-X, un groupe extrémiste ayant des difficultés avec le Vatican et le pape.

L’extrême-droite catholique veut remettre le crucifix ? Offrons-leur une belle tribune !

Bref, un bel exemple de la radio-poubelle instrumentalisant la haine sans vergogne, en période de sondage, pour gagner des cotes d’écoute. Et, à côté, l’extrême-droite se frayant un chemin de haine débroussaillé par les radios. Et nous ne pouvons que déplorer l’impunité totale de la radio-poubelle quand ils agissent ainsi.

Vous trouvez ces propos inacceptables ? Vous pouvez porter plainte au CCNR, ou écrire une lettre aux annonceurs. Vous pouvez aussi signer la déclaration pour des ondes saines.

Photo : Messe de la Fraternité Saint-Pie-X avec Atalante, extrait d’un de leur vidéo.

Sur le même thème : Québec

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...