Édition du 12 décembre 2017

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Economie québécoise

Des surplus indécents dorment dans les coffres de l'État : « Philippe Couillard est un très mauvais gestionnaire » (QS)

MONTRÉAL, le 22 juin 2017 - La députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques et porte-parole de Québec solidaire, Manon Massé, déplore la mauvaise gestion du gouvernement de Philippe Couillard qui continue d’empiler les surplus budgétaires pendant que la population souffrent toujours des coupes libérales.

« Ça ne fait plus aucun doute, le gouvernement de Philippe Couillard est un très mauvais gestionnaire. Québec annonce un surplus additionnel de 2,25 milliards de dollars. Ce surplus, qui s’est fait sur le dos des Québécois, sera mis de côté alors que 7000 aînés attendent un lit en CHSLD, que les écoles de nos enfants tombent littéralement en ruine et que toute l’industrie culturelle est sous-financée. Le premier ministre Philippe Couillard et son acolyte du ministère des Finances, Carlos Leitão, ne savent pas s’arrêter », déplore Mme Massé. 

Alors qu’on s’apprête à célébrer la Fête nationale du Québec, le gouvernement libéral s’entête à détruire tout ce qui fait la richesse et la fierté de la nation : les services publics et la culture. Pour Québec solidaire, les nouveaux surplus doivent être entièrement consacrés à renflouer les services publics. 

« La côte de crédit du Québec est excellente, meilleure que celle de nos voisins de l’Ontario, il est temps de remettre à flots les services publics en y investissant les nouveaux surplus. De meilleurs services publics signifient de bons emplois bien rémunérés, des patients bien soignés, des enfants éduqués adéquatement et une meilleure qualité de vie pour les familles québécoises. Si Québec continue de laisser le réseau de santé, l’éducation et tous les autres services se détériorer, la facture à long terme sera très salée. M. Leitão, qui a déjà été nommé second meilleur prévisionniste au monde par la firme Bloomberg en 2008, devrait regarder par en avant plutôt que de fixer obstinément le compteur du Fonds des générations », de dire Manon Massé. 

Solution solidaire

Québec solidaire propose depuis des années de changer la vocation du Fonds des générations, qui atteint maintenant plus de 10 milliards, pour le transformer en Fonds de stabilisation des finances publiques. Québec verserait des montants à ce Fonds lors des années de croissance économique et aurait la possibilité de suspendre les versements lors des années difficiles.

« Un ministre des Finances responsable reconnaîtrait les failles du Fonds des générations et tendrait l’oreille vers Québec solidaire qui propose de le remplacer par un Fonds de stabilisation des finances publiques. Nous pourrions y verser des économies dans les années de croissance économique et suspendre nos versements lors des années difficiles pour ne pas affecter les services publics et la population. La solution solidaire est logique et réaliste. Pourtant, le ministre Leitão préfère sacrifier le modèle québécois au nom de l’austérité pour continuer d’empiler les milliards ! C’est déplorable », de conclure la députée solidaire. 

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Economie québécoise

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...