Édition du 17 octobre 2017

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Action communautaire autonome

Die-in : les organismes communautaires autonomes en santé et services sociaux (OCASSS) ne veulent pas mourir !

MONTRÉAL, le 29 mai 2017 - Aujourd’hui, entre midi et 13h, les OCASSS ont participé à des dizaines de die-in partout à travers la province. Malgré l’annonce de rehaussement du financement des organismes communautaires de 10 M$, les OCASSS se meurent ! L’écart entre la subvention qu’ils reçoivent et les besoins de la population qui fait appel à eux grandit d’année en année.

Sous la bannière Je tiens à ma communauté, je soutiens le communautaire, les OCASSS ont interpellé les députéEs afin qu’ils et elles soutiennent la ministre Lucie Charlebois, responsable du PSOC, dans des actions qui éviteront que les OCASSS ne meurent.

Rappelons que pour réaliser pleinement la mission les 3 000 OCASSS devraient recevoir 355 M$ de plus dès 2017-2018. Par ailleurs, cette année, la subvention des OCASSS ne sera indexée que de 0,7%. « Le manque à gagner et l’indexation de 2017 mettent les organismes dans des situations très difficiles. Comment accueillir les nouvelles demandes, quand il est déjà difficile de répondre quotidiennement à celles qu’ils reçoivent actuellement ? Comment éviter le roulement dans les équipes, quand il est difficile d’assurer du travail à l’année ? Comment les groupes pourront-ils absorber les augmentations de loyer, d’assurances ou le remplacement du matériel informatique avec cette maigre indexation ? Les personnes qui travaillent dans les OCASSS sont épuisés » souligne Mercédez Roberge, de la campagne Je tiens à ma communauté, je soutiens le communautaire qui coordonne cette action. Le Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) doit cesser de concevoir le rehaussement du financement des groupes communautaires comme une dépense. « L’apport des OCASSS à la société doit être reconnu, autant sur le plan de la santé et du bien-être de la population québécoise que sur le plan de la participation citoyenne » conclut Mme Roberge.

Avec ces die-in, les OCASSS espèrent attirer l’attention de l’Assemblée nationale sur la « mort annoncée » de milliers d’organismes si rien n’est fait pour les sauver.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Action communautaire autonome

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...