Édition du 13 novembre 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Transport

Droits anti-bumping additionnel de 80% sur les avions de la CSéries aux États-Unis - « Le gouvernement américain se couvre de ridicule ! », Renaud Gagné, directeur québécois (Unifor)

MONTRÉAL, le 6 oct. 2017 - Le syndicat Unifor dénonce vivement la décision du département du Commerce américain d’imposer des droits anti-dumping de 80% sur les avions de la CSéries vendus aux États-Unis. Cette nouvelle mesure s’ajoute à une taxe de 220% imposée fin septembre à titre de mesure compensatoire, également par le département du Commerce américain, suite à une plainte de Boeing. « On nage dans l’absurde dans ce dossier, le gouvernement américain se couvre de ridicule et ce sont les travailleurs et les travailleuses qui vont en payer le prix. Le gouvernement Trump semble oublier que la CSéries ne crée pas seulement de l’emploi au Canada mais aussi aux États-Unis. » soutient Renaud Gagné, directeur québécois d’Unifor.

Depuis le début de ce conflit, Unifor mobilise ses membres sur cette question vitale pour l’économie du Québec et du Grand Montréal. « En plus de nos membres, nous devons rallier nos alliés syndicaux, les employeurs, les sous-traitants du secteur, les pouvoirs municipaux, provinciaux et fédéraux. » indique M. Gagné.

Les dirigeants d’Unifor seront présents la semaine prochaine à Washington où reprendront les discussions sur la renégociation de l’ALENA. Ils y sont à titre de conseillers à l’invitation du gouvernement canadien.

Unifor prévoit d’ailleurs une semaine de lobby au cours de la semaine du 15 octobre à Ottawa.

Unifor presse le premier ministre Trudeau d’interpeller Donald Trump lors de leur rencontre prévue pour le 10 octobre. « Le premier ministre doit comprendre que nous ne lâcherons pas le morceau, les enjeux sont trop importants ! Nous porterons ce dossier sur toutes les tribunes et nous comptons sur lui pour faire la même chose. Lors de sa rencontre avec le président Trump, il doit faire de ce dossier un incontournable. La qualité des relations canado-américaines en dépend. » poursuit-il.

Rappel de la dispute

La compagnie américaine Boeing a porté plainte contre Bombardier en mai dernier, prétendant que cette dernière a bénéficié d’une aide gouvernementale indue lui permettant de vendre au rabais son avion CSéries. Le 26 septembre le département du Commerce américain a décidé d’imposer provisoirement une taxe de 220% sur les avions de la CSéries vendus aux États-Unis. Une décision finale, sur le fond, est attendue en 2018.

Quelques chiffres sur Bombardier

- Bombardier a contribué au produit intérieur brut (PIB) à hauteur de 12,4 milliards de dollars en 2013 (soit 0,7 % du PIB) ;

- Bombardier et ses fournisseurs directs comptent 24 300 emplois directs et 40 800 emplois indirects ;

- Le salaire annuel moyen d’un employé chez Bombardier est de 95 500 $ en 2017 (1,7 fois plus élevé que la moyenne nationale) ;

- Bombardier a payé plus de 723 millions de dollars en impôts fédéral et provincial. S’y ajoute l’impôt sur le revenu payé par les employés de Bombardier, pour un total de 1,3 milliard de dollars ;

- Le programme d’avions CSéries fait appel à plus de 200 fournisseurs d’un bout à l’autre du pays ;

- Bombardier achète des produits et services à plus de 600 fournisseurs au Québec et à 350 autres en Ontario ;

- En 2016, Bombardier employait 7 000 personnes aux États-Unis et générait des retombées de 14 milliards de dollars chez des sous-traitants américains ;

- Le secteur de l’aérospatiale représente plus de 40 000 emplois au Québec.

Unifor et ses membres

Outre les membres qu’il représente chez Bombardier, Unifor représente aussi des travailleuses et travailleurs chez des sous-traitants de la CSéries dont Pratt & Whitney et Avior. Unifor est aussi présent dans de nombreuses autres entreprises du secteur aérospatial, dont CMC Électronique et CAE. Unifor compte aussi au nombre de ses membres les travailleuses et travailleurs de l’industrie de l’aluminium qui produisent la matière première nécessaire à la fabrication d’avions, entre autres.

Unifor

À propos du projet Unifor


Depuis deux ans, le SCEP et les TCA ont entrepris le processus de création du nouveau syndicat Unifor. Plusieurs comités composés des membres des deux syndicats ont ainsi travaillé à élaborer les structures, les statuts, le nom et le logo, les politiques, l’intégration, etc. du syndicat Unifor. L’an dernier, les congrès nationaux des deux organisations ont approuvé le processus alors que cette fin de semaine (30 août-1er septembre 2013), se déroule le congrès de fondation à Toronto.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Transport

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...