Édition du 18 septembre 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Politique québécoise

Élections : Le RAPSIM demande des engagements majeurs contre l'itinérance

MONTRÉAL, le 16 aout 2018 - Le gouvernement Couillard a fait trop peu pour faire reculer l’itinérance. À l’approche des élections, le Réseau d’aide aux personnes seules et itinérantes de Montréal (RAPSIM) interpelle tous les partis afin qu’ils s’engagent à faire de cette question une priorité du prochain gouvernement en y investissant les moyens nécessaires.

« On a réussi à ajouter 46 logements sociaux pour jeunes en difficulté dans Hochelaga. L’insuffisance des fonds de Québec nous a obligé à se tourner vers le soutien du gouvernement fédéral et d’autres sources privées. L’aide au logement social doit être accru, à la fois pour le bâti et pour le soutien communautaire » a déclaré François Villemure, Directeur général de L’Avenue hébergement communautaire, où se tenait la conférence de presse.

En santé, le soutien au développement de services d’injection supervisée, et la facilitation de l’accès à la carte RAMQ sont des réalisations importantes à Montréal. Néanmoins, le problème global de l’accessibilité aux services de santé persiste, encore plus pour les personnes itinérantes.

« Depuis bientôt 30 ans, nous venons en aide aux jeunes, les accompagnons vers l’insertion aux études, à l’emploi et au logement. Ce qui manque pour appuyer ce travail, c’est un meilleur soutien, qui passe par un meilleur revenu, pas des coupures à celui-ci. » a soutenu Cécile Arbaud, Directrice-générale de Dans la rue.

Le prochain gouvernement doit donner des moyens à la Politique nationale de lutte à l’itinérance de mieux se déployer avec son approche globale. Les demandes prioritaires sont que des budgets accrus soient investis dans le logement social et au niveau du revenu, de meilleures prestations et impérativement l’abolition des coupures prévues par le programme Objectif emploi. Celles-ci pourraient condamner des personnes à survivre avec 404 $ par mois.

Le gouvernement élu le 1er octobre prochain devra s’assurer d’avoir l’appui du gouvernement fédéral dans ses actions. Ottawa a annoncé des milliards $ d’investissements à long terme en logement et en itinérance. Québec devra s’assurer que ceux-ci permettent de soutenir différentes actions pour contrer l’itinérance vécue par différentes populations et d’ajouter de nouveaux logements sociaux.

Pour consulter la version complète du communiqué de même que les tableaux synthèse de bilan du gouvernement et des demandes du RAPSIM voir le www.rapsim.org

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Politique québécoise

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...