Édition du 13 novembre 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Les brèves électorales

Élections Québec 2018 - Le RGPAQ invite toutes les personnes élues à l'Assemblée nationale à faire de la lutte à l'analphabétisme et à la pauvreté une priorité

MONTRÉAL, le 2 oct. 2018 - Le Regroupement des groupes populaires en alphabétisation du Québec (RGPAQ) et ses 75 organismes membres félicitent toutes les personnes qui ont été élues lors de la dernière élection générale au Québec. Ils invitent aussi le nouveau gouvernement de la Coalition Avenir Québec à adopter des mesures concrètes pour mieux lutter collectivement contre l’analphabétisme et la pauvreté, soutenir adéquatement les organismes d’action communautaire autonome et reconstruire le filet social québécois.

Ensemble contre l’analphabétisme et la pauvreté…

Au Québec, 19 % de la population âgée de 16 à 65 ans, soit plus d’un million d’adultes, affichent de très faibles compétences en littératie et la situation ne s’est pas améliorée au cours des dernières décennies. Les conséquences individuelles et collectives de l’analphabétisme sont trop importantes pour qu’il n’y ait pas d’action politique d’envergure. Il y a urgence de s’attaquer aux causes structurelles de l’analphabétisme, l’une étant incontestablement la pauvreté et sa persistance intergénérationnelle.

En septembre 2015, l’Assemblée nationale du Québec adoptait à l’unanimité une motion reconnaissant l’ampleur du problème de l’analphabétisme au Québec et de ses conséquences ainsi que ses liens indéniables avec la pauvreté et l’exclusion. Elle reconnaissait aussi la nécessité d’adopter des mesures structurantes pour lutter contre l’analphabétisme au Québec ainsi que le rôle essentiel joué par les groupes populaires d’alphabétisation en la matière. « Trois ans et une campagne électorale plus tard, il serait bien de passer de la parole aux actes ! Nous invitons donc le nouveau gouvernement et toutes les personnes élues à travailler ensemble et avec les acteurs de la société civile pour faire des avancées significatives sur ces enjeux, et ce, avant la fin du présent mandat ! », insiste Christian Pelletier, coordonnateur du RGPAQ.

Au cours de la dernière campagne électorale, le RGPAQ et ses groupes membres ont eu l’occasion d’exposer, aux candidates et candidats des différents partis politiques, les attentes du réseau de l’alphabétisation populaire et de leur proposer les mesures structurantes suivantes :

- l’adoption d’une stratégie nationale de lutte à l’analphabétisme, incluant des mesures de lutte à la pauvreté, élaborée avec les acteurs de la société civile et impliquant l’ensemble des ministères concernés par ces enjeux ;

- l’instauration d’un programme d’aide financière pour soutenir les adultes en démarche dans un groupe d’alphabétisation populaire ;

- l’augmentation des prestations à l’aide sociale afin que ces dernières soient équivalentes au seuil de la Mesure du panier de consommation (MPC) évalué à 18 000 $ annuellement ;

- la reconnaissance des organismes d’alphabétisation populaire comme des lieux de formation non formelle et ayant une mission propre et distincte du milieu scolaire ainsi que le respect de leur autonomie ;

- l’amélioration et l’indexation annuelle du financement à la mission des organismes d’alphabétisation populaire et de tous les organismes d’action communautaire autonome québécois ;

- un réinvestissement dans les services publics et les programmes sociaux.

« La campagne électorale est terminée, mais le travail pour faire de la lutte à l’analphabétisme et à la pauvreté une priorité, lui, se poursuit. L’exigence de se donner collectivement une stratégie nationale de lutte à l’analphabétisme n’est plus à démontrer. La nécessité de soutenir les adultes désirant poursuivre une démarche d’alphabétisation et les groupes populaires qui les accompagnent, non plus. Tout cela requiert cependant une volonté politique, la mobilisation de toutes et de tous et des investissements à la hauteur du défi devant nous. Nous invitons le nouveau gouvernement à être au rendez-vous ! », conclut monsieur Pelletier.

Regroupement des groupes populaires en alphabétisation du Québec (RGPAQ)

Le RGPAQ représente 75 organismes d’alphabétisation populaire. Il est voué à la promotion et au développement de l’alphabétisation populaire et des groupes populaires d’alphabétisation ainsi qu’à la défense des droits des adultes peu alphabétisés. Il partage avec l’ensemble du mouvement de l’action communautaire autonome la vision d’une société juste, égalitaire et démocratique.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Les brèves électorales

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...