Édition du 21 novembre 2017

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Points de mire du 7 novembre 2017

Élections municipales, débats autour de la fusion ON-QS et enjeux internationaux...

Mardi 7 novembre 2017

Dans ces points de mire, Presse-toi à gauche présente synthétiquement des éléments d’analyses des articles publiés dans l’édition de la semaine et explicite ses partis-pris sur les points d’actualité et les débats en cours. Points de mire, pour bien marquer où nous voulons en venir !

Élections municipales

Le 5 novembre dernier, des élections municipales se tenaient au Québec. À Québec, le maire Régis Labeaume a été reporté au pouvoir avec une forte majorité. Québec-21, un parti de la droite populiste soutenu par les radios-poubelles, a obtenu plus de votes que Démocratie-Québec, parti moderniste, plus ouvert aux thèmes environnementaux. Gilles Simard s’interroge sur les voies de la construction d’une alternative véritable et souligne la nécessité pour les groupes sociaux « d’occuper le terrain politique sur le terrain municipal pour que la Capitale-Nationale puisse bénéficier au plus tôt de ce vent de fraîcheur qui balaye actuellement la province. »

À Montréal, la défaite du maire Coderre qui « incarnait jusqu’à la caricature les travers des politiciens de profession qui empoisonnent l’atmosphère » a été perçue comme un courant d’air frais. L’élection de Valérie Plante, d’orientation sociale-démocrate, ouvre des espoirs d’une gestion plus verte et plus transparente. Pierre Beaudet indique qu’elle sera confrontée à des milieux affairistes et corrompus qui ne voient dans la ville qu’une occasion d’enrichissement. Sa capacité de résistance à leurs visées sera rapidement mise à l’épreuve.

Les médias ont souligné l’avancée des femmes sur la scène municipale : plus de candidates, plus de mairesses et de conseillères élues. Chloé Matte Gagné remet les pendules à l’heure. S’il y a bien eu une avancée, la progression est très lente et le tableau d’ensemble n’est pas gagnant pour les femmes.

L’entente de fusion de Québec solidaire et d’Option nationale soulève des débats

Pour André Frappier, cette fusion constitue un impératif pour « la croissance d’un pôle politique à gauche au Québec. » Il décrit ainsi les différentes dimensions de ce débat : « Une partie du débat actuel questionne la démocratie, une autre la caractérisation d’ON et son programme, et une autre concerne les changements apportés au programme de QS. » Malgré les défis et les risques du processus, fusionner c’est faire le choix du développement et d’un pas en avant pour Québec solidaire. Pierre Mouterde soutient également que s’il y a eu des difficultés démocratiques dans le processus de fusion et qu’il faut savoir en tenir compte, la fusion est un moment essentiel dans l’unification de la gauche indépendantiste. Jean-Claude Balu en pointant une série de divergences programmatiques concernant la démarche constituante, l’économie, la laïcité, défend que l’on est devant des projets politiques différents qui n’appellent pas à la fusion. Analysant de près l’entente de fusion proposée et les concessions qu’il y retrouve, Raphaël Langevin s’interroge sur le prix des concessions faites pour cette fusion. Notre dossier qui comprend à ce jour 25 articles, vous aidera à vous approprier les différentes dimensions de ce débat essentiel.

Élections anticipées en Catalogne : vers une crise durable

L’État espagnol continue dans son orientation répressive face à la lutte du peuple catalan. Comme le rappelle Francis Viguié : « nous devons nous souvenir que le Parlement catalan a rencontré ces dernières années 18 refus pour un referendum négocié comme en Écosse ! » et « toutes les enquêtes d’opinion donnaient 80% des Catalans favorables au droit à décider, c’est-à-dire favorables à un référendum légal. ». Malgré cela, le gouvernement de l’État espagnol emprisonne des élu-e-s et le gouvernement Trudeau approuve cette répression. Ça promet !

Trump, l’imprévisible

Comme le souligne une contribution traduite de Democracy Now !, plus de Sud-Coréens craignent Donald Trump plutôt que Kim Jong Un. Cela en dit long sur l’image projetée par Trump dans le monde aujourd’hui.

Vous voulez des suggestions de lecture… n’hésitez pas à consulter notre chronique cette semaine qui pointe des publications intéressantes :

Et c’est n’est là qu’un petit aperçu de cette édition de Presse-toi à gauche ! Une autre édition qu’il faut prendre le temps d’explorer.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...