Édition du 18 septembre 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Entente de principe pour les professionnelles en soins du CIUSSS de l'Est-de-l'Île-de-Montréal : les membres votent en faveur de l'entente à 95 % (SPS-ESTIM-FIQ)

MONTRÉAL, le 12 juill. 2018 - C’est hier que se tenait le vote des membres de la FIQ‑Syndicat des professionnelles en soins de l’Est-de-l’Île-de-Montréal (FIQ‑SPS‑ESTIM) sur l’entente de principe conclue le 21 juin dernier. « Les membres ont dit oui à 95 %. Le comité de négociation ainsi que le Comité exécutif de la FIQ‑SPS‑ESTIM ont reçu le résultat avec satisfaction, mais surtout avec le sentiment du devoir accompli », de se réjouir Louise Bilodeau, présidente par intérim du SPS‑ESTIM, syndicat affilié à la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec - FIQ.

Pour la porte-parole syndicale, le résultat du vote démontre que l’entente de principe répond adéquatement aux besoins des membres. « Nous avions un mandat clair provenant des professionnelles en soins que nous représentons. Leurs priorités visaient directement l’amélioration de leur pratique professionnelle. Elles souhaitaient la diminution des heures supplémentaires obligatoires, une baisse de la précarité d’emploi ainsi que l’obtention d’un environnement de travail adéquat pour qu’elles puissent offrir des soins sécuritaires, autant pour les patient-e-s que pour elles-mêmes. C’est une grande victoire pour les professionnelles en soins ! » de poursuivre madame Bilodeau.

L’entente, qui tient compte de la réalité métropolitaine, contient des gains substantiels telles que la révision de la gestion des horaires de travail des centres d’activités, une dotation accélérée des postes qui respecte l’ancienneté et une kyrielle de mesures favorisant la stabilité des horaires permettant une meilleure conciliation famille-vie personnelle-travail. Cette entente contient surtout un projet novateur d’autosuffisance pour les unités de soins qui permettra aux membres de développer leur expertise et d’avoir accès à des congés et à une réduction des heures supplémentaires obligatoires.

L’adoption de cette entente permet d’harmoniser et d’uniformiser les sept conventions collectives locales à la suite de la Loi 10 et des fusions d’établissements du gouvernement libéral. Ainsi, au cours des prochains mois, une seule convention collective locale s’appliquera pour l’ensemble des professionnelles en soins œuvrant au CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal.

Syndicat des professionnelles en soins de l’Est-de-l’Île-de-Montréal (SPS-ESTIM)

Le Syndicat des professionnelles en soins de santé de l’Est-de-l’Île-de-Montréal représente plus de 4 300 infirmières, infirmières auxiliaires, inhalothérapeutes et perfusionnistes cliniques et est affilié à la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec-FIQ.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...