Édition du 19 septembre 2017

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Salaire minimum

Étude de l'IRIS sur la hausse du salaire minimum à 15$ l'heure - « Le mépris Couillard pour les travailleurs n'a d'égal que le traitement de faveur qu'il accorde à Bombardier » - Amir Khadir

QUÉBEC, le 6 avril 2017 - Le député de Mercier, Amir Khadir, a réagi ce matin à la publication d’une étude de l’IRIS qui démontre qu’hausser le salaire minimum à 15$ l’heure pourrait faire gagner au moins 681 millions $ au gouvernement du Québec.

« Ce gouvernement dit non à 15$ l’heure pour un million de travailleurs et travailleuses qui ont un salaire inférieur, mais dit oui aux millions de dollars que se versent les dirigeants de Bombardier, à même les fonds publics ! Ce mépris dont fait preuve Philippe Couillard envers les travailleuses et travailleurs à bas salaire est inacceptable ! Cela n’a d’égal que son traitement de faveur pour les irresponsables qui dirigent Bombardier », déclare le député de Mercier, qui dénonce par le fait même le détournement des fonds publics par ceux qui dirigent Bombardier. 

Amir Khadir rappelle que dans les derniers jours, Philippe Couillard et sa clique de ministres ont encore une fois fait la preuve qu’ils ne gouvernent pas pour travailleuses et les travailleurs du Québec. « C’est trop grossier. L’indécence des salaires des patrons de Bombardier, ceux des autres patrons de grandes entreprises, le refus d’agir du gouvernement pour s’attaquer concrètement aux échappatoires fiscaux pour les plus riches, ce sont autant de gifles que reçoivent les travailleurs et travailleuses du Québec de la part du gouvernement Couillard. Il faut arrêter de se laisser berner : ceux qui font rouler vraiment notre économie, c’est nos gens qui travaillent, pas des dirigeants grassement payés à même les fonds publics ! », continue-t-il.

Québec solidaire appuie la demande des dizaines de milliers de Québecois.es qui proposent la hausse du salaire minimum à 15$ l’heure depuis plus d’un an. « Dans quelques semaines, ce sera la Fête des travailleurs et des travailleuses. Si le gouvernement libéral voulait redorer son blason et démontrer qu’il ne travaille pas seulement à enrichir ses amis, mais qu’il peut agir de temps en temps dans l’intérêt de près d’un million qu’on pourrait sortir de la pauvreté, il augmenterait le salaire minimum sans attendre », termine M. Khadir.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Salaire minimum

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...