Édition du 16 octobre 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Canada

FAQ exprime ses préoccupations suite à la consultation avec la Ministre Bennett

Femmes Autochtones du Québec souhaite exprimer ses préoccupations et questionnements au sujet des consultations menées par la Ministre des Relations de la Couronne-Autochtones et des Affaires du Nord, Carolyn Bennett, concernant le Cadre de la reconnaissance et de la mise en œuvre des droits autochtones.

Au cours des dernières années, le gouvernement Trudeau a misé sur la réconciliation avec les peuples autochtones afin d’établir de nouvelles relations avec ceux-ci, ce qui représente une bonne approche et action politique. Par contre, il se doit de prendre en compte la réalité des communautés autochtones. En vue de la rencontre de consultation, le gouvernement a distribué un document intitulé « Reconnaissance et mise en œuvre des droits des Autochtones : Guide pour la mobilisation ». Ce document ne représente pas les enjeux et réalités des peuples autochtones du Canada. Pour plusieurs nations et communautés, ces questions sont loin des préoccupations courantes et passées des autochtones.

Évidemment, lors de la première étape de cette « mobilisation nationale » – ainsi nommée par le gouvernement – ce guide a pour but d’aider les communautés, les organisations et les institutions autochtones et allochtones à réfléchir sur les façons de définir et bâtir une nouvelle relation entre l’État, la société canadienne en général et les peuples autochtones, sans pour autant reconstituer les politiques colonialistes de la Loi sur les Indiens.

Mobiliser les peuples autochtones, leurs communautés et leurs organisations pour discuter d’un tel cadre nous semble être une autre forme de colonisation, considérant que les questions sont déjà orientées et sont loin des priorités et des préoccupations des autochtones du Canada. On ne peut s’empêcher d’y voir une approche similaire à celle définie dans le Livre Blanc de 1969, utilisant cependant les principes de la réconciliation et la Déclaration des Nations Unies sur les Droits des peuples autochtones.

La méthodologie de consultation qui est présentement menée par ce gouvernement doit absolument être révisée et repensée, en privilégiant les valeurs et les principes des peuples autochtones qui sont axés sur l’écoute et l’action. Il est essentiel de reconnaître les droits autochtones et se concentrer sur les revendications des Premières Nations, plutôt que de simplement proposer des pistes de réflexion. Femmes Autochtones du Québec considère cette mobilisation extrêmement importante et nécessaire, afin de pouvoir exprimer ses préoccupations et ses recommandations au sujet des droits des femmes autochtones au Québec.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Canada

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...