Édition du 16 octobre 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Premières Nations

FAQ réagit à l’annonce de la Ministre Carolyn Bennett

Kahnawake, 5 juin 2018 - Femmes Autochtones du Québec (FAQ) reçoit avec déception l’annonce de la Ministre Carolyn Bennett au sujet de la demande d’extension de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues ou assassinées (ENFFADA).

Dès le début de l’ENFFADA, FAQ a exprimé qu’il devait y avoir une extension considérable, puisque le mandat était très large et les familles ont de grandes attentes envers cette commission. Depuis plusieurs mois, FAQ exprime sa préoccupation face à la capacité de l’ENFFADA de remplir son mandat, particulièrement en ce qui a trait à l’aspect juridique de la commission d’enquête. Suite à la demande d’extension du 6 mars, nous avons tenu un point de presse le lundi 19 mars 2018, lors duquel nous avons demandé que l’équipe de la commission prenne un temps d’arrêt pour se réorganiser et se pencher sur les dossiers des familles. Nous avons exprimé que l’ENFFADA a clairement manqué à son devoir de consultation et de transparence, et nous considérons que le mandat juridique n’a pas été assumé adéquatement. De plus, le lundi 16 avril, FAQ a rencontré la Rapporteuse spéciale de l’ONU chargée de la question de la violence contre les femmes, afin de lui présenter les enjeux pressants reliés aux femmes et filles autochtones, et les limites des commissions d’enquêtes en cours.

FAQ a aussi rencontré la Ministre Bennett le 3 mai à son bureau, où nous lui avons remis un document sur notre position et nos recommandations. Nous lui avons mentionné qu’on ne considérait pas l’ENFFADA comme une enquête, mais plutôt comme une commission de témoignage des familles. Nous sommes préoccupées que le gouvernement estime qu’il a assuré la réalisation d’une enquête, alors que dans les faits ce n’est pas ce qui a été réalisé.

Nous reconnaissons que les mesures proposées par le gouvernement fédéral permettent de répondre à des besoins spécifiques, et sont définitivement un pas dans la bonne direction. Cependant, l’extension et les subventions proposées ne sont pas pleinement satisfaisantes pour FAQ, puisqu’elles ne permettront pas de faire l’analyse des dossiers des femmes et filles autochtones disparues et assassinées, ni de faire la lumière sur la discrimination systémique qu’elles vivent dans le système judiciaire. Une subvention n’accorde pas le pouvoir d’enquêter.
“Nous sommes déçues que les mesures accordées par le gouvernement ne reflètent pas nos recommandations pour le succès de l’ENFFADA. C’est décevant de voir qu’un gouvernement qui prétend travailler vers la réconciliation avec les Premières Nations ne fait pas tout en son pouvoir pour assurer le succès de cette commission historique. Depuis des années, on clame haut et fort que les familles veulent des réponses, veulent du concret.

FAQ a milité pour que cette enquête soit un succès, et nous nous attendons à ce que l’ENFFADA profite pleinement du temps qu’il lui reste pour réellement remplir son mandat juridique,” déclare Viviane Michel, présidente de Femmes Autochtones du Québec. Devant cette annonce, et considérant nos fortes préoccupations face à l’aspect juridique de l’enquête, nous devrons revoir si nous continuerons à participer ou si nous allons retirer notre participation.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Premières Nations

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...