Édition du 25 septembre 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Premières Nations

FAQ réagit aux démissions au sein de l’ENFFADA

Femmes Autochtones du Québec est grandement préoccupée suite au départ de Debbie Reid, directrice générale, et de Me Alain Arsenault, qui ont quitté leur poste au sein de la Commission d’enquête nationale sur les femmes et filles autochtones disparues et assassinées (ENFFADA).

Avant toute chose, FAQ souhaite reconnaître le courage des familles et survivantes qui ont jusqu’à maintenant témoigné devant la commission. Nous saluons également le dévouement et le travail acharné des membres de l’équipe de l’ENFFADA et leur détermination à voir cette enquête publique réussir.

Toutefois, ces démissions - tout comme ce que nous avons pu observer lors de la semaine d’audiences à Maliotenam du 27 novembre au 1er décembre 2017 - portent à croire qu’une désorganisation généralisée persiste au sein même de la commission. Les buts et objectifs de la commission ne sont pas clairs, ce qui laisse parfois les familles et survivantes dans l’ignorance totale des pouvoirs de l’enquête. À de nombreuses reprises, FAQ a réitéré la nécessité que l’enquête se penche de façon concrète sur les cas de disparitions et de violence qui sont présentés lors des audiences. « Nous souhaitons que le cœur de l’enquête soit davantage juridique. Les familles méritent d’avoir des réponses claires à leurs questions, notamment en ce qui a trait aux enquêtes policières ou à l’absence d’actions dans le cas de signalement de disparition », souligne Viviane Michel, présidente de FAQ.

Le départ de Me Arsenault, dû aux divergences profondes au sein de la commission, fait écho aux recommandations que FAQ a fait parvenir directement à l’équipe de l’enquête ce mois-ci. L’organisation en fait notamment mention, puisque ces divergences transparaissent dans le travail de la commission et dans la difficulté à établir des balises claires quant à ses objectifs. Nous craignons que dans l’absence d’actions et de changements drastiques, la commission faillira à son mandat.
L’organisation espère de tout cœur que ces départs, combinés avec les observations et recommandations de FAQ, seront pris en considération pour la suite des choses.

Source : Julia Couture-Glassco, responsable des communications

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Premières Nations

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...