Édition du 21 août 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Livres

Faire l'économie de la haine. Essais sur la censure d'Alain Deneault

Faut-il délocaliser des usines, licencier du personnel, polluer des rivières,

ou soutenir des dictatures pour que le prix d’une action monte en Bourse ?

Pourquoi fait-on l’économie de ces questions ?

Faire l’économie de la haine. Essais sur la censure d’Alain Deneault paraît aujourd’hui dans la collection Polémos et sera lancé le mardi 17 avril à la librairie Le Port de tête à Montréal.

Point de haine de l’économie là où on nous fait aimer l’argent, à tout prix. Point de haine de l’économie, mais une économie de la haine. Le programme : faire l’économie de la haine.

Haïr sans qu’il n’y paraisse. Ainsi s’investit-on dans l’asservissement à l’argent. Sous les données, sous les calculs et sous la spéculation : des crimes, du sang, du vol et des morts, mais assourdis par ce savoir économique et ses prérogatives légales.

Car l’argent fait écran : faut-il vraiment qu’on délocalise des usines rentables, licencie du personnel socialement prisé, pollue des rivières, contourne le fisc, soutienne des dictatures ou arme des chefs de guerre pour que le prix d’une action monte en Bourse ? Cette culture de l’argent nous autorise précisément à faire l’économie de ces questions, sur le mode de l’autocensure. Alain Deneault tire un à un les fils de cette censure diffuse, pour s’émanciper du filtre marchand qui codifie le social. L’auteur aborde une multitude de thèmes : présidentielle de 2017 en France et oligarchie, gouvernance et politiques de l’extrême-centre, critique du droit et poursuites-bâillons, violence des multinationales, capitulation des gouvernements face aux paradis fiscaux, médias et démocratie, religion de l’entreprise, sports de masse et Jeux Olympiques...

Le lecteur se fraye ainsi un chemin dans les objets d’étude de ce grand écrivain et intellectuel qu’est Alain Deneault, posant enfin les questions dont nous ne devrions plus faire l’économie.

Auteur d’essais sur les multinationales, les paradis fiscaux et l’idéologie de la gouvernance, Alain Deneault est directeur de programme au Collège international de philosophie à Paris.

Marqué par les poursuites judiciaires dont a fait l’objet son livre Noir Canada paru il y a 10 ans, le 11 avril 2008, il a écrit plusieurs textes sur la censure et l’autocensure.

Les voici ici réunis.

Éditions Écosociété

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Livres

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...