Édition du 18 septembre 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Canada

Femmes Autochtones du Québec réagit à la demande d’extension de l’ENFFADA

Femmes Autochtones du Québec souhaite réagir à l’annonce de la demande d’extension de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues ou assassinées (ENFFADA). FAQ est satisfaite de voir que l’ENFFADA a finalement déposé la demande d’extension, puisque nous avons depuis longtemps exprimé le besoin de plus de temps pour que l’enquête puisse réellement remplir son mandat.

Cependant, en l’absence de transparence et d’information supplémentaire sur le plan d’action de la Commission pour accomplir son mandat, FAQ ne peut appuyer la demande d’extension dans ces conditions.

Le 12 janvier 2018, nous avons fait parvenir à l’équipe de l’ENFFADA une lettre contenant des commentaires constructifs, basés sur nos observations lors des audiences à Maliotenam. La lettre exprimait notre préoccupation par rapport à la qualité de la preuve, alors qu’une grande partie des membres des familles témoignaient sans que les documents institutionnels (rapports de police/coroner/dossier médicaux) aient été reçus et mis en preuve devant les commissaires, afin que les témoins puissent être interrogés sur ceux-ci.

Le manque d’effectifs au niveau des enquêteurs et des procureurs a accentué une désorganisation particulièrement remarquée lors des audiences tenues à Malioténam. Les audiences prenaient, selon FAQ, la forme d’une commission de vérité, plutôt qu’une commission d’enquête.

FAQ était présente aux audiences à Montréal dans la semaine du 12 au 16 mars. Selon nos observations, les changements demandés n’ont pas été mis en place. C’est pourquoi FAQ demande une suspension des audiences pour que l’enquête nationale procède à une réelle restructuration, consulte les organisations autochtones et respecte le décret gouvernemental, soit d’être une commission d’enquête juridique avec le pouvoir de subpoena.

« Les familles qui témoignent veulent des réponses à leurs questions concernant la disparition ou le décès de leurs proches, et ça ne peut se faire sans un processus d’enquête rigoureux et complet » déclare Viviane Michel, présidente de Femmes Autochtones du Québec.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Canada

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...