Édition du 13 février 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Fin de la grève chez CEZinc à Salaberry-de-Valleyfield - Les 371 métallos peuvent dire « Mission accomplie »

SALABERRY-DE-VALLEYFIELD, QC, le 25 nov. 2017 - Après plus de 9 mois de grève, les 371 syndiqués de la CEZinc ont ratifié un nouveau contrat de travail aujourd’hui dans une proportion de 82 %. Ils peuvent dire « mission accomplie » : le régime de retraite est préservé. Le retour au travail est prévu le 3 décembre prochain pour l’ensemble des membres de la section locale 6486 des Métallos.

« Les membres rentrent la tête haute. Ils se sont battus fièrement, pendant plus de neuf mois, pour préserver les conditions de retraite pour eux-mêmes oui, mais aussi pour les prochaines générations. Le régime de retraite sort intact de l’aventure. Le mouvement syndical a le devoir de préserver de bonnes conditions pour les prochaines générations, c’est ce qu’ont fait les grévistes de la CEZinc. Ils ont mené une guerre de principe », explique le représentant syndical Luc Julien.

Une seule concession a été consentie dans les négociations, c’est l’abandon d’une surprime sur les vacances.

À la sortie de l’assemblée générale des membres, le représentant syndical a tenu à souligner « le travail exceptionnel du comité de négociation et la solidarité exemplaire dont ont fait preuve les 371 membres ». « Nous tenons à remercier l’ensemble du mouvement syndical qui a soutenu financièrement et moralement les grévistes. Les dons ont afflué de partout au Québec et au Canada, des Métallos mais aussi d’autres organisations syndicales. Cela a permis de mener la lutte jusqu’au bout », ajoute Luc Julien.

La présidente de la section locale 6486, Manon Castonguay a renchéri : « Merci à toutes les familles des grévistes : sans vous, cette lutte n’aurait pas été possible. Nous voulons aussi remercier les gens de l’organisation des Métallos au Québec, à l’échelle du syndicat international, au sein d’IndustriALL et d’autres organisations syndicales comme le CFMEU australien qui ont permis la campagne mondiale. Et, par-dessus tout, les commerçants de la région de Salaberry-de-Valleyfield, les restaurateurs et tous les citoyens de la région qui nous ont appuyés tout au long du conflit. Quand on se sent appuyé chaleureusement, ça fait toute une différence. »

Les 371 travailleurs avaient déclenché une grève le 12 février dernier.

Syndicat des Métallos (FTQ)

Le Syndicat des Métallos, affilié à la FTQ, est le plus important syndicat du secteur privé au Québec. Il regroupe plus de 60 000 travailleurs et travailleuses de tous les secteurs économiques.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...