Édition du 27 juin 2017

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Québec

Grande marche festive pour les terres agricoles

Québec, le samedi 10 juin 2017 – C’est autour des terres des Sœurs de la Charité que s’est rassemblée une foule pour amplifier la Voix citoyenne quant à l’importance de se préoccuper de l’aménagement de notre territoire et des terres zonées agricoles de l’Agglomération de Québec.

3,5 kilomètres et 2 heures bien investies !

L’objectif de l’événement est atteint d’autant plus qu’il y a une suite à cette grande MARCHE FESTIVE. Le public présent a signé la déclaration de Voix citoyenne qui sera annexée à son mémoire (SAD) *. Il a aussi été invité à écrire à nos décideurs pour demander la conservation des terres à Québec.

En plein cœur des terres des Sœurs de la Charité, nos partenaires étaient sur place pour livrer leur vibrant message.

Estelle Le Houx, du conseil d’administration de Protec-Terre précise que « Les terres des Soeurs de la Charité ont été acquises pour nourrir les indigents et les malades de Québec. Ce sont des terres nourricières que l’on se doit de préserver pour la population actuelle et les générations futures. Elles constituent un bien commun avec une grande valeur environnementale, sociale et patrimoniale. Les bénéfices à long terme pour l’ensemble des habitants de la ville de Québec sont bien plus importants que les profits à court terme que feront les fondations et promoteurs privés. Ce dont ces terres ont besoin, c’est d’un statut de protection perpétuel, rien de moins ».

« Il y a moyen de penser la ville en densifiant intelligemment et en intégrant ce garde-manger de proximité que constituent les dernières bonnes terres agricoles de Québec, à l’intérieur ou près de son périmètre urbain » déclare Christian Simard de Nature Québec.

Selon Benoît Girouard de L’Union paysanne, « L’enjeu du territoire agricole en est un de souveraineté alimentaire et d’écologie. Ce n’est pas vrai que nous réussirons les défis écologiques de notre époque en faisant se promener la nourriture d’un bout à l’autre de la planète ».

« Nous sommes heureux d’avoir été invités à cette marche, car la préservation de la vocation nourricière des terres agricoles est un sujet qui nous tient aussi à cœur. »

Luce Bélanger, Présidente de l’UPA de Québec, Jacques-Cartier.

Selon Craque-Bitume, « Les terres agricoles à proximité des centres urbains seront de plus en plus précieuses dans le futur. Les aliments qui poussent à l’autre bout du monde font de moins en moins de sens socialement et environnementalement. Les terres agricoles en région urbaine sont donc une richesse à valoriser et à conserver ! ».

Pour sa part, de STOP OLÉODUC CAPITALE NATIONALE, Lucie Bergeron affirme que « Des milliers d’années ont été nécessaires à la formation de ces terres nourricières. Il en va de même pour la formation du pétrole. Mais pour la sauvegarde de la planète et pour assurer un avenir à nos enfants les premières doivent être préservées et utilisées avec respect alors que le pétrole doit rester sous terre. Aussi l’eau nécessaire à leur irrigation doit rester de qualité. C’est l’héritage que nous avons le devoir de laisser aux générations futures ».

Et de Montréal, ce message de Karel Mayrand, directeur général de la Fondation David Suzuki pour le Québec et l’Atlantique. « Nos terres agricoles sont une richesse unique qui assure notre sécurité alimentaire future. À chaque acre qu’on perd, on vide un peu plus le garde-manger de nos enfants ».

* La DÉCLARATION du 10 juin 2017 de Voix citoyenne

Les terres zonées agricoles en ville sont une rareté, un bien en voie de disparition, un trésor national ;

Elles sont les traces tangibles laissées par nos ancêtres de la valeur nourricière de la terre, de sa valeur éducative et de l’effet apaisant que la terre peut apporter à ceux qui sont malades ;

Ces traces sont à l’origine de la création des ministères les plus importants du Québec pour la vie des québécois(es) : la santé, l’éducation et l’agriculture ;

Un trésor à léguer aux générations futures, enrichi d’un savoir toujours en évolution.

Schéma d’aménagement et de développement de l’Agglomération de Québec (SAD)

Dès aujourd’hui, Voix citoyenne invite la population à s’informer sur le SAD. Consultation publique : du 29 au 31 août. Date limite pour s’inscrire, le 22 août à 16 h.

https://ville.quebec.qc.ca/planification_orientations/amenagement_urbain/sad/etapes.aspx

Ville de Québec - Démarche consultative

ville.quebec.qc.ca

Étapes de la démarche consultative. La démarche de révision du Schéma d’aménagement et de développement de l’agglomération de Québec prévoit des étapes ...

https://www.ville.quebec.qc.ca/planification_orientations/amenagement_urbain/sad/docs/SAD-04-2017.pdf

C’est maintenant le moment de se prononcer sur la gestion de NOTRE territoire et des terres agricoles dont les précieuses Terres des Sœurs de la Charité.

Claudine Dorval

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Québec

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...