Édition du 27 juin 2017

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Santé

Instauration et hausse des tarifs de stationnement dans les CISSS et les CIUSSS : des frais accessoires inacceptables selon l'APTS

LONGUEUIL, QC, le 8 mai 2017 - L’APTS lance aujourd’hui une pétition, parrainée par Diane Lamarre, députée de Taillon et porte-parole de l’opposition officielle en matière de santé et d’accessibilité aux soins, afin de dénoncer la hausse des frais de stationnement dans les établissements de santé et de services sociaux et l’application de tarifs dans des aires de stationnement qui étaient auparavant gratuites. À Laval par exemple, les parents qui veulent visiter un enfant qui fréquente le Centre de réadaptation pour les jeunes en difficulté d’adaptation devront désormais payer pour se stationner. Même situation dans plusieurs établissements situés en Montérégie, dans les Laurentides, à Montréal, dans Chaudière-Appalaches, en Estrie et en Outaouais, entre autres.

À la source de ces hausses : une directive ministérielle qui oblige dorénavant les établissements de santé à autofinancer leurs aires de stationnement. « Pour nous, c’est clair : il s’agit d’un obstacle supplémentaire à l’accessibilité aux services de santé et aux services sociaux. Ce sont des frais accessoires qui nuisent aux personnes les plus vulnérables, tout particulièrement à celles qui résident en CHSLD car elles pourraient subir davantage d’isolement. Tous n’ont pas les moyens de débourser 145 $ par année, par exemple, pour utiliser le stationnement de la résidence d’un parent ou d’un proche. M. Barrette semble oublier que dans certaines régions plus éloignées, la voiture est la seule option », s’indigne la présidente de l’APTS, Carolle Dubé.

Le personnel subit également de plein fouet ces hausses de tarifs. En Montérégie par exemple, ceux-ci grimperont de 20 %. « C’est encore une taxe déguisée, dénonce la présidente. Ce n’est pas une façon équitable de financer les services de santé et les services sociaux. Pas plus que ne l’étaient les frais accessoires dans les cliniques médicales. »

Pour signer la pétition, qui demande au ministre Barrette de retirer l’obligation faite aux centres intégrés de santé et de services sociaux et aux centres intégrés universitaires de santé et de services sociaux d’autofinancer leurs aires de stationnement, allez au : www.jesigne.aptsq.org.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Santé

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...