Édition du 19 septembre 2017

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Débat sur les politiques d’alliance

Jean-François Lessard, candidat au poste de co-porte-parole de Québec solidaire

Montréal, le 3 avril 2017 – « En 2018, notre devoir collectif, c’est de mettre fin au saccage libéral et d’élire un gouvernement résolument progressiste et indépendantiste. Pour y parvenir, ça passe par une alliance populaire large, incluant Québec solidaire, le Parti Québécois, Option nationale et tous les gens de bonne volonté qui veulent sortir du cul-de-sac dans lequel nous sommes empêtrés depuis trop longtemps », a déclaré Jean-François Lessard, militant de longue date de Québec solidaire qui brigue le poste de co-porte-parole aux côtés de Gabriel Nadeau-Dubois et Sylvain Lafrenière.

Pour Jean-François Lessard, « on n’a pas le luxe d’attendre encore quatre ans, voire huit ans, avant d’améliorer concrètement le quotidien des Québécois-e-s. Je me présente comme le candidat de la convergence et de la cohérence. Québec solidaire s’oppose résolument au néo-libéralisme. Il milite également depuis sa fondation pour une réforme en profondeur du mode de scrutin et propose une Assemblée constituante comme démarche pour mener à l’indépendance nationale. Ces trois objectifs sont à portée de main pour 2018, si nous osons une alliance large ».

Une proposition mobilisatrice : Vers l’Alliance populaire

« J’annonce aujourd’hui le lancement d’une vaste consultation en ligne afin de concrétiser cette convergence. J’invite les citoyennes et les citoyens qui partagent nos valeurs à se rendre sur la page suivante : www.alliancepopulaire.quebec. Cet espace de discussion transpartisan permettra aux sympathisant-e-s progressistes et souverainistes de réfléchir ensemble et de donner leurs opinions sur des propositions concrètes. Les partis politiques qui voudront converger pourraient s’inspirer des résultats de cette consultation lors de la prochaine campagne électorale. »

« Je suis le candidat de la convergence. Mais pas à n’importe quel prix. Il nous faut non seulement une convergence des partis, mais également une convergence de principes tels que le féminisme, le développement écologiste, la souveraineté populaire, l’égalité des chances et la justice sociale. Sur cette base, je suis confiant de pouvoir rallier les membres de Québec solidaire lors du prochain congrès en mai, puis d’influencer par la suite celles et ceux du Parti québécois qui auront leur propre congrès à l’automne. Je souhaite que les Québécoises et les Québécois qui en ont marre du blocage actuel s’emparent de cette initiative et en fassent un large mouvement citoyen qui propulsera le Québec sur la voie du progrès », déclare Jean-François Lessard.

Le chef du Parti québécois interpelé

Rappelons que la proposition adoptée par le Conseil national de Québec solidaire en novembre 2016 réaffirme sa volonté que la convergence repose sur « un projet politique inclusif pour la réalisation de la souveraineté, féministe et solidaire des Premières Nations et des Inuits et de leur droit à l’autodétermination, porteur de valeurs comme la fin de l’austérité et le réinvestissement massif dans les services publics et les programmes sociaux, l’égalité entre les femmes et les hommes, le féminisme, la diversité, une transition écologiste et la fin du développement des hydrocarbures et proposant un nouveau mode de scrutin mixte compensatoire qui établit une véritable représentation proportionnelle à l’Assemblée nationale. »

« J’aimerais entendre le chef du Parti Québécois là-dessus. J’attends qu’il affirme clairement son parti-pris en faveur d’un Québec plus juste, plus vert et plus libre. Battre les libéraux, oui, mais pas sur n’importe quelle base », de conclure Jean-François Lessard.

Informations :
Ève-Marie Lacasse, responsable des communications (Québec solidaire)

Jean-François Lessard

Auteur-compositeur-interprète.

Sur le même thème : Débat sur les politiques d’alliance

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...