Édition du 19 juin 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Québec

Journée mondiale d’action en faveur du droit de grève : ensemble, nous sommes la force

Ce dimanche, c’est la Journée mondiale d’action en faveur du droit de grève. À cette occasion, il importe de se souvenir, et de rendre hommage à toutes ces femmes qui ont mené la lutte avant nous. À deux reprises dans notre Histoire, les professionnelles en soins se sont prévalues de leur droit de grève. Et malgré les difficultés et les conséquences de ces actions, nous avons obtenu des gains importants. C’est lors de ces grèves que nous avons obtenu les plus importantes augmentations salariales, instauré les primes d’inconvénients et vu se concrétiser les plus importantes créations de postes permanents. En tant qu’organisation syndicale, nous pouvons être fières de ces luttes historiques.

La crise que nous traversons aujourd’hui dans le réseau de la santé s’inscrit dans un contexte bien différent et les moyens dont nous disposons aujourd’hui diffèrent énormément de ceux dont disposaient nos consœurs de l’époque. Mais l’essence de notre action demeure la même. Tout comme elles, nous allons traverser cette crise ensemble, car c’est ensemble que nous devenons plus fortes.

Les conditions dans lesquelles nous travaillons depuis trop longtemps ne peuvent plus être tolérées. Je fais donc appel à vous pour continuer de dénoncer les trop longues heures de travail effectuées, les ratios trop élevés qui ne tiennent pas compte de l’état dans lequel se trouvent nos patient-e-s et qui ne nous permettent pas d’effectuer les soins correctement.

Vos récentes prises de parole et votre mobilisation nous ont permis d’établir un important rapport de force sur les dirigeants. Cette pression, il faut la maintenir tant et aussi longtemps que le gouvernement n’aura pas mis quelque chose de concret sur la table.

Au cours des dernières semaines, nous avons obtenu un gain au Saguenay-Lac-Saint-Jean sur la question des heures supplémentaires obligatoires. Mais les négociations sont loin d’être terminées, et nous avons devant nous un employeur qui n’hésite pas à utiliser l’épuisement comme prétexte pour faire reculer nos conditions de travail, notamment en ce qui concerne la mobilité, la flexibilité et les composantes des postes.

En cette Journée mondiale d’action en faveur du droit de grève, rappelons-nous de l’énorme chemin parcouru, mais aussi de tous ces rendez-vous historiques auxquels nous sommes conviés chaque fois que nous posons une action syndicale qui permet de faire bouger les choses.

Nancy Bédard

Présidente de la Fédération interprofessionnelle de la santé (FIQ)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Québec

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...