Édition du 17 octobre 2017

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Environnement

Journée mondiale de l’eau Le parti pris du gouvernement Couillard pour les hydrocarbures met l’eau potable du Québec à risque

Québec, le 22 mars 2017 – Le parti pris du gouvernement Couillard pour les hydrocarbures met l’eau potable du Québec à risque, estiment la Coalition Eau Secours !, le Regroupement vigilance hydrocarbures Québec (RVHQ) et la Fondation Coule pas chez nous. Ces trois groupes ont pris la parole ce matin lors d’une conférence de presse tenue à l’Assemblée nationale à l’occasion de la Journée mondiale de l’eau, sous le parrainage des porte-paroles de Québec solidaire et du Parti québécois en matière d’environnement, madame Manon Massé et monsieur Sylvain Gaudreault. Le Regroupement des organismes de bassins versants (ROBVQ), Équiterre et Nature Québec étaient également présents afin de dresser un portrait d’ensemble des menaces qui pèsent sur cette ressource précieuse.

« Les hydrocarbures représentent actuellement la plus grande menace à l’eau du Québec, a déclaré Alice-Anne Simard de la Coalition Eau Secours !. On n’a qu’à penser au projet Énergie Est, qui met en péril l’approvisionnement en eau potable de plus de 3 millions de Québécois, aux citoyens de Gaspé qui se battent contre des puits de pétrole à moins de 400 mètres de leurs maisons et à Pétrolia qui souhaite réaliser ses projets de fracturation hydraulique sur l’île d’Anticosti cet été, alors qu’il a été démontré que cette technique contamine les nappes phréatiques. Les projets qui menacent directement l’eau pullulent, mais le gouvernement libéral continue son aplaventrisme devant les lobbys pétroliers et gaziers alors qu’il devrait protéger notre ressource la plus vitale. » La Coalition Eau Secours ! a profité de la Journée mondiale de l’eau pour faire parvenir aux partis politiques québécois une liste de recommandations en matière d’eau.

La Fondation Coule pas chez nous a signalé ses inquiétudes d’une manière originale en faisant livrer une caisse de bière Coule pas chez nous à chacun des partis politiques représentés à l’Assemblée nationale. « Par ce geste, nous souhaitons attirer l’attention de nos élus sur les dangers auxquels le projet d’oléoduc Énergie Est exposerait les 860 cours d’eau qu’il traverserait, notamment en touchant directement certains secteurs économiques qui dépendent de la bonne santé de notre eau, comme celui des microbrasseries », a expliqué Anne-Céline Guyon, porte-parole de la Fondation. Le secteur brassicole est un secteur économique en pleine expansion, dont les Québécois sont fiers et qui génère à lui seul 3 800 emplois au Québec. En comparaison, TransCanada promet 33 emplois sur 40 ans si son projet Énergie Est voit le jour.

« Le succès de notre campagne confirme la très forte opposition des Québécois à Énergie Est, a ajouté Anne-Céline Guyon. D’ailleurs, nous sommes fiers d’annoncer aujourd’hui que l’aventure se poursuit avec un nouveau brassin de 3000 litres en fermentation chez MaBrasserie. »

Quant au RVHQ, il a envoyé à chaque parlementaire une carte postale illustrant l’insuffisance des distances entre les puits de forage et les réserves d’eau potable imposées par le Règlement sur le prélèvement des eaux et leur protection (RPEP). « La caricature de Pierre Brignaud montre les fissures qui peuvent remonter des forages horizontaux jusqu’à la nappe phréatique et contaminer l’eau potable, a déclaré Carole Dupuis, coordonnatrice générale du RVHQ. De plus, on sait qu’une bonne partie de l’eau gorgée de substances toxiques servant à la fracturation reste dans le sol, et qu’il n’existe aucune technique établie pour décontaminer les eaux de reflux qui en sont retirées. Permettre de tels procédés en 2017 est une décision irresponsable qui doit être renversée. »

Selon elle, la population a de plus en plus de mal à croire à la bonne foi du gouvernement en matière de protection de l’environnement, et ne laissera de toute façon passer ni pipeline, ni foreuses. « Partout au Québec, des citoyens et des citoyennes se préparent à barrer le passage aux pétrolières et aux gazières, a-t-elle conclu. L’acceptabilité sociale n’est tout simplement pas là. »

À propos de la Coalition Eau Secours !
Depuis 20 ans, la Coalition Eau Secours ! a pour mission de revendiquer et de promouvoir une gestion responsable de l’eau dans une perspective de santé publique, d’équité, d’accessibilité, de défense collective des droits de la population, d’amélioration des compétences citoyennes et de souveraineté collective sur cette ressource vitale et stratégique.

À propos du Regroupement vigilance hydrocarbures Québec
Le RVHQ est le plus important mouvement citoyen engagé dans le dossier des hydrocarbures au Québec. Il fédère plus de 130 comités de toutes les régions du Québec, mobilisés contre le développement de la filière pétrolière et gazière sous toutes ses formes et pour la mise en place d’un véritable plan de sortie de l’ère des hydrocarbures.

À propos de la Fondation Coule pas chez nous
Tout en conservant Énergie Est comme point central de ses activités, la Fondation mobilise la population et les acteurs politiques dans le but de les informer et de les inciter à poser les actes requis par tous les projets de transport de pétrole non conventionnel, que ce soit par oléoduc, train ou navire citerne, dans les cas où ceux-ci risquent de toucher l’ensemble des enjeux de sécurité publique, de qualité de vie et de viabilité des écosystèmes. La Fondation fait également la promotion des alternatives énergétiques dans le but d’accélérer la transition énergétique nécessaire afin d’assurer un environnement viable pour les futures générations.

Renseignements
Alice-Anne Simard
Coalition Eau Secours !
Carole Dupuis
Regroupement vigilance hydrocarbures Québec
Anne-Céline Guyon
Fondation Coule pas chez nous

Sur le même thème : Environnement

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...