Édition du 18 décembre 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

La Coalition montréalaise contre la réforme de l'assurance-emploi invite la population à la grande manifestation du 27 avril !

La Coalition montréalaise contre la réforme de l’assurance-emploi, composée d’organisations syndicales et populaires, invite les Montréalaises et les Montréalais à se joindre à la grande manifestation nationale du 27 avril. Cette année, la traditionnelle manifestation du 1er mai se tient plutôt le samedi 27 avril. Les travailleurs et les travailleuses sont en colère ! « Nous voulons clamer notre refus à la réforme de l’assurance-emploi car elle constitue une attaque contre tous les travailleurs et toutes les travailleuses et nous convions toute la population à ce grand rassemblement. Ce matin, des membres de notre coalition étaient présents dans plusieurs stations de métro pour rencontrer les citoyennes et les citoyens et les inviter à dénoncer avec nous cette réforme dégradante et déshonorante ! », explique Danielle Casara du Conseil régional FTQ Montréal métropolitain.

Le directeur général de l’Alliance québécoise des techniciens du son et de l’image (AQTIS), Jean-Claude Rocheleau, souligne que cette réforme touche tout le monde : « Ici, à Montréal, quelque 48 % de la population travaille à temps partiel. Ainsi, 52 % des femmes et 44 % des hommes travaillent à temps partiel. Parmi les secteurs les plus attaqués, on pense aux employé-es de certains services scolaires (transport, cafétéria, professeur en suppléance), aux chargé-es de cours, aux travailleurs de la construction (peu de corps de métiers travaillent en hiver), du tourisme et de l’hôtellerie (animateur, personnel d’hôtel et de banquets) et finalement à toute l’industrie culturelle (travailleurs du cinéma, de théâtre). »

Quotas

« Non seulement les modifications au régime nient la réalité de plusieurs travailleurs, mais le gouvernement donne en plus des objectifs de réduction de prestations à ses fonctionnaires. On a vu, plus tôt ce mois-ci, des cas concrets où cette politique de quotas a mené à des décisions arbitraires aux conséquences inimaginables », ajoute Hans Marotte du Mouvement Action-chômage de Montréal. Il donne en exemple des situations rapportées dans plusieurs organismes d’aide par des chômeurs et des chômeuses : un prestataire ayant reçu une décision d’inadmissibilité après que l’assurance-emploi eut logé deux appels sans réponse à son domicile en moins de 24 heures. L’assurance-emploi tente également d’imposer des conditions exagérées. Bref, la chasse aux chômeurs et aux chômeuses est ouverte. « C’est d’autant plus scandaleux que le gouvernement impose cette vision sans aucune consultation alors qu’il ne met plus un sou dans la caisse depuis 1990 », rappelle-t-il.

« La réalité de l’emploi aujourd’hui, c’est la multiplication des statuts d’emploi précaires et atypiques avec une rémunération moindre et des protections sociales diminuées ou inexistantes. Aujourd’hui, à peine 46 % des chômeuses et chômeurs réussissent à se qualifier au régime d’assurance-emploi alors qu’en 1990 cette proportion était de 85 %. Les nouvelles mesures vont restreindre encore davantage l’accès au régime car on imagine de nouveaux moyens de contrôles aléatoires, à la tête du client, dans le seul but de réduire le nombre de prestataires », précise Danielle Casara du Conseil régional FTQ.

Grande manifestation nationale le 27 avril !

Après des semaines de manifestations, de rassemblements, d’occupations de bureaux de Service Canada et des députés conservateurs partout au Québec, la Coalition québécoise contre la réforme de l’assurance-emploi organise une grande manifestation festive et familiale, le 27 avril. Les organisations syndicales, étudiantes, sociales et communautaires de Montréal appellent la population à y participer en grand nombre.

Le rendez-vous pour les utilisateurs du transport en commun est à midi, le samedi 27 avril, à la place du Canada (métros Peel et Bonaventure). Un autre rassemblement partira du parc La Fontaine et sera composé de participantes et de participants de toutes les régions du Québec. Les deux marches convergeront vers la place des Festivals au Quartier des spectacles où se tiendra un spectacle sous la direction artistique de Mouffe. Daniel Boucher, Pascale Picard, Paul Piché et les Zapartistes s’y produiront notamment.

L’invitation est lancée !

La Coalition montréalaise contre la réforme de l’assurance-emploi est composée du Conseil central du Montréal métropolitain (CSN), du Conseil régional Montréal métropolitain (FTQ), de la Centrale des syndicats démocratiques (CSD), du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ-Montréal-Laval), du Syndicat des professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ), de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ), de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS), de l’Alliance québécoise des techniciens de l’image et du son (AQTIS), de l’Alliance des professeures et professeurs de Montréal (FAE), du Syndicat de l’Enseignement de la région de Laval (FAE), du Syndicat de l’Enseignement de l’Ouest de Montréal (FAE), du Syndicat des professionnelles et professionnels du milieu de l’éducation de Montréal (CSQ), de l’Association pour une solidarité syndicale étudiante (ASSÉ), de la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ), de la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ), de la Table régionale des organismes volontaires d’éducation populaire (TROVEP de Montréal), du Comité chômage de l’Est de Montréal (MASSE), du Comité chômage de Montréal (CNC), du Mouvement Action-Chômage de Montréal (MASSE), de l’Union des travailleurs et travailleuses accident-é-s de Montréal (UTTAM) et de l’organisme Au bas de l’échelle.

Coalition québécoise contre la réforme de l’assurance-emploi

FTQ, CSN, CSQ, CSD, SFPQ, le MASSE et le CNC

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...