Édition du 12 décembre 2017

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Cannabis

La FTQ commente le projet de loi no 157 sur l'encadrement du cannabis au Québec - Usage du cannabis : le gouvernement doit s'engager résolument à défendre les droits des travailleurs et travailleuses en milieu de travail

MONTRÉAL, le 16 nov. 2017 - La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) prend acte du dépôt du projet de loi no 157 sur l’encadrement du cannabis au Québec et assure le gouvernement qu’elle a l’intention de participer aux consultations particulières. D’entrée de jeu, la FTQ tient à saluer le gouvernement pour sa décision de confier à une filiale de la SAQ, la Société québécoise du cannabis, toute la gestion et la distribution du cannabis. Cependant, la FTQ se soucie des effets qu’aura cette législation dans les milieux de travail.

La FTQ craint que la future loi devienne un prétexte pour les employeurs d’exiger et d’étendre mur à mur des tests de dépistage et des politiques rigides de tolérance zéro. « Le gouvernement doit être prudent et nous croyons qu’il doit encourager la mise en place de politiques d’entreprise misant davantage sur la prévention plutôt que sur la coercition », déclare le secrétaire général de la FTQ, Serge Cadieux.

Nous savons tous que les tests actuels de dépistage ne sont pas infaillibles, qu’aucun test ne peut actuellement établir quand une drogue a été prise, si sa consommation est habituelle ou non et quelle quantité a été prise.

« Nous sommes persuadés que des stratégies de prévention sont nettement plus efficaces pour contrer un problème de consommation que les approches punitives. D’ailleurs, la FTQ tient à rappeler au gouvernement que la Loi sur la santé et la sécurité du travail (LSST) contient déjà des outils pouvant aider les personnes aux prises avec des problèmes de consommation dans les milieux de travail. Malheureusement, cette loi ne touche environ que 10 % des entreprises. La FTQ réclame depuis 35 ans d’assujettir toutes les entreprises de plus de 20 personnes aux dispositions sur la prévention de la LSST. À ce sujet, il serait temps que le gouvernement passe à l’action », ajoute le secrétaire général.

Enfin, le gouvernement devrait s’inspirer du modèle du réseau des délégués sociaux et déléguées sociales de la FTQ qui compte plus de 3000 personnes et qui a fait ses preuves en tant que réseau d’entraide pour les travailleurs et travailleuses aux prises avec des problèmes de toxicomanie ou d’alcoolisme.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Cannabis

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...