Édition du 19 septembre 2017

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Services publics

La FTQ s'oppose à la privatisation de la SAQ - Québec doit fermer la porte à toute tentative de privatisation

MONTRÉAL, le 14 mars 2017 - À l’approche du dépôt du prochain budget du gouvernement du Québec, la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) met le gouvernement Couillard en garde contre toute tentative de privatisation totale ou partielle de la Société des alcools du Québec. « Québec doit bien réfléchir avant de s’engager dans un processus de privatisation de la SAQ. L’expérience passée en Alberta, dont les succursales ont été privatisées en 1993, a clairement démontré l’échec de l’exercice : les prix des vins et spiritueux ont augmenté de plus de 35 % en Alberta contre 17 % pour la même période au Québec. Il ne faut pas oublier non plus que la SAQ remet plus d’un milliard de dollars dans les coffres de l’État québécois. Cela n’est pas négligeable et doit être examiné de façon sérieuse. », déclare le secrétaire général de la FTQ, Serge Cadieux.

Par ailleurs, une étude de l’IRIS publiée en 2015 confirme que l’offre de produits est nettement inférieure en Alberta (16 037 sortes de vins et spiritueux) comparée au Québec (29 340 sortes de vins et spiritueux).

« On le constate, il est illusoire de penser qu’il y aura la même offre de service et aux mêmes prix dans des succursales privatisées contrairement à ce qui existe présentement. Que ce soit sur la Côte-Nord ou en Abitibi, l’offre de service est la même que dans les succursales montréalaises, et je doute que ce serait le cas dans des succursales privatisées. Québec doit également prendre en considération que même en ne privatisant que 10 % de la SAQ, comme le veut la rumeur, et bien ça reste tout de même 10 % d’argent de moins dans les coffres de l’État. », conclut le secrétaire général de la FTQ.

Sur le même thème : Services publics

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...