Édition du 16 octobre 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Livres

La déferlante

Brigitte Paquette La déferlante #MoiAussi Quand la honte change de camp

On aurait tort de croire que les agressions sexuelles et les harcèlements sont le fait de quelques dérives individuelles. Au Québec, une femme sur trois a été victime d’au moins une agression sexuelle depuis l’âge de 16 ans. On peut donc en conclure que le nombre d’agresseurs sexuels est très important, qu’il ne s’agit pas d’un phénomène marginal, limité à quelques individus prédateurs. Or, ces prédateurs ont bénéficié d’une impunité quasi totale, surtout lorsqu’ils étaient des hommes de pouvoir. Le raz-de-marée #MoiAussi a commencé à battre en brèche cette impunité au profit des victimes et, surtout, des futures potentielles victimes.

#MoiAussi, #MeToo, #BalanceTon Porc, ces mots-clics ont été écrits des milliers de fois sur les réseaux sociaux par des femmes – et aussi par des hommes – qui ont été victimes de violence sexuelle. Ce mouvement international de dénonciation des crimes des harceleurs et des agresseurs sexuels a constitué une véritable vague de fond qui a ébranlé la domination masculine. Des hommes puissants ont été acculés au pied du mur et leur impunité a été mise à mal. Certains ont subi les foudres de la justice, d’autres non. Cependant, tous ont vu leur réputation entachée par l’accumulation des allégations les visant. Quand une première victime faisait état de son cas, plusieurs autres se décidaient à témoigner à leur tour. La libération de la parole des victimes a permis que la honte change de camp. Ce qui en soi constitue une véritable révolution.

Brigitte Paquette rappelle qu’avant #MoiAussi, il y a eu d’autres vagues de dénonciations importantes, puis elle décrit et analyse dans une perspective historique, sociale et internationale la déferlante #MoiAussi. Elle fait état de nombreux témoignages et met en valeur les composantes qui ont favorisé ce mouvement sans précédent de solidarité. Elle propose des éléments de réponse à cette question cruciale : pourquoi la vague de dénonciations #MoiAussi est-elle arrivée à ce moment-ci de l’histoire ? Enfin, elle examine ce que signifie pour les victimes cette reprise de pouvoir sur leur vie.

TABLE DES MATIÈRES
Introduction
Première partie Avant la déferlante #MoiAussi
1. Des scandales sexuels avant #MoiAussi
2. Les vagues de dénonciations antérieures Deuxième partie Des dénonciations, des vagues de changement
3. Les vagues #MeToo et #Balance TonPorc
4. #MoiAussi au Québec et au Canada
5. #MeToo aux quatre coins du monde
Troisième partie #MoiAussi, les victimes, le changement
6. Socialisation et victimisation
7. Une reprise individuelle et collective de pouvoir 8. Les prémices d’un mouvement révolutionnaire
Conclusion

L’AUTRICE Brigitte Paquette a pratiqué en bureau privé comme sexologue clinicienne pendant neuf ans. Militante pour l’élimination de la violence faite aux femmes, elle accompagne les femmes dans la « reprise de pouvoir sur leur vie », mission qu’elle accomplit depuis plus de quinze ans en tant qu’intervenante auprès des femmes victimes de violence conjugale. Elle a publié deux livres qui traitent de la sexualité des adolescentes d’aujourd’hui : On chill à soir ! et Trip d’un soir !
Richard Poulin contact@m-editeur.info http://m-editeur.info/

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Livres

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...