Édition du 27 juin 2017

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Action communautaire

La simplicité volontaire ; pas l’extrême !

La simplicité volontaire a été et est encore victime d’un jugement faux quand à sa définition et son application. Les médias, par leur recherche de sensationnalisme, ont présenté la simplicité volontaire comme un extrême. En effet, on fait référence souvent dans les médias à des simplicitaires qui ont quitté leur emploi pour vivre de très peu, d’autres s’isolant à la campagne et vivant de façon presque autarcique et finalement des cas ayant réduit leur consommation ou leur production de déchets de façon radicale.

Toutes ces façons de présenter la simplicité volontaire ont eu pour conséquences de la faire voir comme étant une vie de sacrifices, de privations et finalement de vivre pauvrement. Or pratiquer la simplicité volontaire peut être au contraire quelque chose de naturel et d’épanouissant, simple et facile à intégrer dans sa vie. On peut, par exemple, profiter d’un déménagement pour se rapprocher du centre-ville pour plus facilement utiliser les transports en commun, l’autopartage et bénéficier des services de proximité. On peut aussi profiter d’un désir de mieux s’alimenter pour réduire sa consommation de viande, de friandises et de boissons sucrées et alcoolisées. On peut aussi choisir de consommer plus local (aliments, vêtements, voyages, etc.)

La simplicité volontaire est associée à de grandes valeurs comme : la liberté, la justice, la fraternité, la modération, l’équilibre, l’harmonie, le bonheur, etc. La simplicité volontaire enseigne aussi qu’il n’est pas nécessaire de tout posséder et d’en payer le prix fort (travail excessif, stress, endettement, faillite, etc.). La simplicité volontaire permet enfin de rencontrer des gens, créer des liens et participer à son développement personnel (méditation, pleine conscience, vivre le moment présent, etc).

Devant ce constat, il est essentiel de se donner une nouvelle chance de redécouvrir et mieux connaître la simplicité volontaire et ainsi adopter ce style de vie qui peut rapporter gros à tous les niveaux : humain, social, familial, matériel et financier.

André Dulac et Pascal Grenier, simplicitaires

Pascal Grenier

membre du groupe Simplicité volontaire de Québec

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Action communautaire

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...