Édition du 14 novembre 2017

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Éducation

Lancement de la 8e Semaine pour l'école publique - L'alphabétisation : « Savoir, c'est pourvoir ! » (FAE)

MONTRÉAL, le 1er oct. 2017 - La huitième Semaine pour l’école publique (SPEP) a été lancée ce matin, par la Fédération autonome de l’enseignement (FAE), en présence de plusieurs ses partenaires qui se sont rassemblés à la Bibliothèque et archives nationales du Québec (BANQ). Jusqu’au samedi 7 octobre 2017, la FAE invite toutes les Québécoises et Québécois à célébrer l’école publique et ses succès, mais aussi à affirmer l’importance de l’alphabétisation à tout âge de la vie.

« L’école publique québécoise, ce joyau de la Révolution tranquille, occupe un rôle primordial. Elle permet d’offrir à tous les élèves, jeunes et adultes, un lieu de savoir accessible et gratuit qui favorise l’égalité des chances. Elle accueille aussi sans discrimination tous les élèves et elle constitue le seul réseau qui assure la mixité sociale. La Semaine pour l’école publique, créée par la FAE en 2009, permet donc non seulement de réaffirmer l’importance de ce bien commun, mais aussi de remercier toutes les personnes œuvrant en éducation et d’inviter la population à exprimer sa fierté et sa reconnaissance pour le travail accompli », a lancé Sylvain Mallette, président de la FAE.

Plusieurs activités de sensibilisation et de valorisation des écoles publiques sont prévues cette année. Pour connaître la programmation complète de la SPEP ainsi que les lauréats de la SPEP 2017, nous vous invitons à visiter le www.facebook.com/SPEPecolepublique/.

Savoir lire, écrire et compter

C’est sur le thème de l’alphabétisation que se déroule la SPEP cette année. L’apprentissage d’un ensemble de savoirs essentiels, soit lire, écrire et compter, favorise le développement social, culturel et économique de toute une société. Ces trois savoirs permettent aussi à toutes les personnes d’atteindre leur plein potentiel dans plusieurs sphères de leur vie professionnelle et personnelle. Malheureusement, encore aujourd’hui, seulement 11 % des Québécoises et Québécois sont en mesure de résumer des informations de textes longs ou complexes ou de juger de la fiabilité des sources lors de recherche sur le Web. Les causes de l’analphabétisme sont nombreuses : la faible scolarisation des parents, les conditions de vie difficile, la pauvreté, l’échec et le décrochage scolaire, les troubles d’apprentissage, etc. C’est pourquoi la FAE réitère le rôle fondamental de l’école publique au préscolaire, primaire, secondaire et à l’éducation des adultes, pour augmenter le niveau de littératie et de numératie des élèves.

Présent au lancement, le député de Lac-St-Jean, Alexandre Cloutier, a tenu à souligner l’importance de la SPEP. « Une école publique de qualité, accessible et réellement gratuite est le meilleur investissement qu’une société peut faire pour assurer l’égalité des chances à tous. Plus nous aurons de citoyens ayant reçu une éducation de qualité, mieux nous serons outillés pour faire face aux défis écologiques, économiques et sociaux auxquels nous serons confrontés. C’est un privilège pour moi de célébrer l’école publique québécoise et de travailler jour après jour à sa défense et son amélioration. »

Par le truchement d’un message vidéo préenregistré, le ministre de l’Éducation et député de Jean-Talon, M. Sébastien Proulx, le député de Chambly, M. Jean-François Roberge, ainsi que le député de Gouin, M. Gabriel Nadeau-Dubois, ont aussi participé au lancement de la SPEP en rappelant l’importance que joue l’école publique dans le développement de la société québécoise.

Une tournée des écoles

Afin d’encourager les élèves dans leurs apprentissages scolaires, Philippe Laprise, le nouveau porte-parole de la SPEP, se rendra dans plusieurs écoles. Il sera le témoin privilégié de toute l’énergie, et trucs et astuces d’alphabétisation qu’utilisent les enseignantes et enseignants pour que tous les élèves aient les meilleures chances de réussite. Plus précisément, il visitera l’école primaire Simone-Desjardins, à Rivière-des-Prairies, l’école secondaire Mont-de-La Salle, à Laval, et le Centre d’éducation des adultes Outremont, et il participera avec les élèves aux activités pédagogiques prévues.

« Ayant moi-même été un élève avec un trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH) sans le savoir, je suis très conscient des défis que représente l’apprentissage des savoirs de base comme lire, écrire et compter. J’ai moi-même obtenu mon diplôme d’études secondaires à 20 ans ! Je suis donc très heureux de devenir le nouveau porte-parole de la Semaine pour l’école publique afin de rappeler que sans elle, ses enseignantes et enseignants, et tous les personnels œuvrant en éducation, je ne serais pas rendu où je suis aujourd’hui. L’école publique, elle appartient à toutes et tous et nous devrions la célébrer tous les jours ! » a mentionné Philippe Laprise, porte-parole de la SPEP.

Enfin, la FAE tient à rappeler que la Journée mondiale des enseignantes et enseignants se déroulera le 5 octobre et souhaite une magnifique journée à tous les profs !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Éducation

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...