Édition du 18 décembre 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Nucléaire

Le Canada devrait rejeter les nouveaux réacteurs nucléaires en tant que solution au changement climatique

Ottawa, le 6 novembre 2018 - Des groupes de citoyens défilent aujourd’hui dans le centre-ville d’Ottawa et ont adressé une pétition au vérificateur général du Canada, exhortant le gouvernement du Canada à rejeter de nouvelles subventions pour l’énergie nucléaire et à donner la priorité au financement d’énergies renouvelables, d’une meilleure efficacité énergétique et de la conservation d’énergie afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Au début d’octobre 2018, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a lancé un appel dans le monde entier pour que tous déploient des efforts rapides, de grande envergure et sans précédent afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre et prévenir ce que les scientifiques appellent désormais un risque planétaire presque irréversible de niveau dangereux jusqu’à catastrophique du réchauffement de la planète.

« Le Canada doit réagir rapidement à cet appel à l’action lancé par le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat pour réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre », a déclaré Elizabeth May, chef du Parti vert du Canada. « La technologie nucléaire prendra trop de temps à se développer et investir dans le nucléaire détournerait l’argent de solutions réelles qui, nous le savons, peuvent fonctionner. »

Le mercredi 7 novembre, le gouvernement fédéral dévoilera une « feuille de route » pour le développement et le déploiement d’un nouveau parc de réacteurs nucléaires « modulaires », qui, selon le gouvernement, « optimisera notre transition vers une économie à faibles émissions de carbone ». La feuille de route ciblera probablement des applications « hors réseau » de ces réacteurs, dans les communautés éloignées et nordiques.

Un rapport détaillé, publié récemment par le Centre de solutions énergétiques de Deloitte, souligne l’évolution rapide des sources d’énergie solaire et éolienne et conclut que « l’énergie solaire et l’énergie éolienne, qui étaient des sources d’énergie classiques, ont récemment franchi un nouveau seuil, en devenant les énergies préférées dans une grande partie du globe. « L’ancien argument contre l’énergie éolienne et l’énergie solaire, leur intermittence, est dorénavant sans objet en raison des progrès dans la technologie de stockage d’énergie.

« Le Canada ne peut pas se permettre de perdre du temps et des milliards de dollars pour de nouveaux petits réacteurs nucléaires. Nous devrions nous inspirer de la ville de Séoul dont les dix millions d’habitants ont récemment éliminé le besoin d’une grande centrale nucléaire en utilisant pendant deux ans et demi des énergies renouvelables, avec plus d’efficacité et de conservation énergétique », a déclaré Lynn Jones, porte-parole de Concerned Citizens of Renfrew County and Area.

Dans une pétition envoyée hier au vérificateur général, le groupe de citoyens affirme que les investissements dans les nouvelles technologies nucléaires réduiraient la capacité du Canada à répondre à l’appel du GIEC pour des changements rapides, d’une portée considérable et sans précédent, en immobilisant des fonds qui pourraient être utilisés autrement pour réduire rapidement et efficacement les émissions de gaz à effet de serre.

Personne-ressource : Ginette Charbonneau, Ralliement contre la pollution radioactive,
Lynn Jones, Concerned Citizens of Renfrew County and Area


Pétition au vérificateur général sur les investissements dans le nouveau nucléaire :

https://concernedcitizens.net/environmental-petition-to-the-auditor-general-of-canada-november-5-2018/

Rapport Deloitte : https://www2.deloitte.com/insights/us/en/industry/power-and-utilities/global-renewable-energy-trends.html

Programme "One less nuclear power plant" à Séoul, en République de Corée NB Au cours de la phase 1 de ce projet, les citoyens de Séoul (10 millions d’habitants) ont éliminé la nécessité de construire une grande centrale nucléaire d’une taille équivalente à celle de la centrale nucléaire de Pickering avec six réacteurs fonctionnant en deux ans et demi avec combinaison d’efficacité, de conservation et d’énergies renouvelables. Rapport de la ville de Séoul
https://seoulsolution.kr/sites/default/files/policy/One%20Less%20Nuclear%20Power%20Plant.pdf

Vidéo en anglais sur le projet One Less Nuclear Power Plant https://vimeo.com/248840136

Headline Politics : Elizabeth May se prononce contre le nouvel investissement dans la technologie nucléaire | CPAC vidéo complète en anglais de la conférence de presse
http://www.cpac.ca/en/programs/headline-politics/episodes/65476551

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Nucléaire

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...