Édition du 17 octobre 2017

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Lutte contre la pauvreté

Le YMCA Guy-Favreau fermera ses portes le 31...

Le YMCA Guy-Favreau fermera ses portes le 31 mai prochain, faute de financement, le gouvernement fédéral décidant d’imposer à cet organisme sans but lucratif un loyer au coût du marché qu’il ne peut assumer. C’est une triste décision, purement mercantile, qui risque de priver les personnes d’un lieu réel d’appartenance à la communauté.

Je suis une proche d’une personne qui a un lourd passé d’itinérance et de consommation et qui se reprend en main après 20 ans à la rue. Son entraînement à la salle de musculation, grâce au programme Dialogue du YMCA, est le pilier de son rétablissement : la pratique d’une activité sportive, l’établissement d’un réseau social sain, ainsi que la présence et l’écoute de l’intervenant du programme Dialogue, Emanuel Joncas, grande source d’inspiration pour plusieurs participants du programme, font une grande différence dans la vie de ce proche. Même s’il bénéficie du soutien du projet logement Montréal, financé par la SPLI, du fédéral, pour trois ans, cela ne peut faire véritablement le seul levier pour sa sortie de rue. Le gouvernement fédéral doit absolument revenir sur sa décision de fermer le YMCA Guy-Favreau pour protéger un lieu d’appartenance réel à la communauté, en cohérence avec ses orientations sur l’importance de la communauté et ses orientations en itinérance.

Isabelle Dicaire et Philippe Bouchard

Sur le même thème : Lutte contre la pauvreté

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...