Édition du 18 avril 2017

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Environnement

Les Premières nations à travers le Canada lancent une campagne contre le rôle de la banque TD dans le financement de pipelines

10 mars, 2017 Montréal/Vancouver – Le même jour de la marche à Washington DC du Standing Rock Sioux Tribe et d’autres Nations autochtones, des Chefs de Premières Nations et leurs alliés au Canada se sont rassemblés à Montréal (Territoire Mohawk) et à Vancouver (Territoire Coast Salish) devant la Banque TD pour opposer le rôle clé que joue la Banque TD dans le cadre du financement du pipeline Dakota Access et du pipeline de sables bitumineux Trans Mountain Expansion de la société Kinder Morgan en Colombie-Britannique. Les rassemblements ont marqué le début d’une nouvelle campagne par les 100 Premières Nations au Canada qui ont signé le Traité autochtone contre l’expansion des sables bitumineux visant à forcer TD à mettre fin à son implication dans les deux projets de pipeline.

« Ce n’est pas juste en Colombie-Britannique mais partout au pays que va se sentir l’opposition si Kinder Morgan commence à construire ce pipeline. TD et les autres investisseurs potentiels dans le projet Trans Mountain Expansion vont subir beaucoup de pression eux aussi – ils vont comprendre qu’il y a de meilleures façons de faire de l’argent que d’empoisonner notre eau, bouleverser le climat et violer nos droits », a dit le Grand Chief Serge Simon du Conseil Mohawk de Kanesatake.

Des Chefs de Premières Nations ayant signé le Traité autochtone contre l’expansion des sables bitumineux chercheront à rencontrer des dirigeants de TD pour tenter de persuader la banque de cesser son implication dans les deux projets de pipeline. Les Premières Nations organiseront également des rassemblements, des événements spéciaux et des rencontres au courant des prochains mois en vue d’encourager les Canadiens, les municipalités et les entreprises d’arrêter de faire affaire avec TD jusqu’au moment où TD arrête d’agir comme intermédiaire pour la société Kinder Morgan dans le cadre de sa recherche de financement pour son projet Trans Mountain Expansion. Les Premières Nations demanderont également à TD de mettre fin au prêt de 365 millions$ qu’elle a fait en lien avec le projet de pipeline Dakota Access.
« Justin Trudeau et Christy Clark ont commis de graves erreurs, peut-être les pires de leur carrière, en pensant pouvoir passer le pipeline Trans Mountain Expansion à travers les territoires des Premières Nations qui y s’opposent. Nous nous assurerons que les banques comme TD qui appuient ce projet soient tenues responsables de l’écrasement du titre et des droits des Premières Nations », a ajouté le Grand Chef Stewart Phillip, président de l’Union des Chefs indiens de la Colombie-Britannique (UBCIC).

122 Premières Nations au Canada et aux États-Unis ont maintenant signé le Traité autochtone contre l’expansion des sables bitumineux, démontrant ainsi leur opposition officielle à l’expansion des sables bitumineux d’Alberta et interdisant autant le passage de projets de pipeline de sables bitumineux comme Énergie Est que de projets de trains de sables bitumineux comme Belledune (et le trafic de navires-citernes associé aux deux). L’interdiction s’applique aux projets de pipelines suivants, lesquels menacent nos eaux, nos côtes et notre climat : Kinder Morgan, Ligne 3, Keystone XL, Énergie Est et Northern Gateway (que nos membres ont déjà arrêté depuis longtemps). Les signataires travaillent ensemble pour faire respecter l’interdiction.

Pour plus d’information sur le traité, visitez notre site web : http://www.treatyalliance.org/

info@treatyalliance.org
Grand Chef Serge Simon
Conseil Mohawk de Kanesatake
Don Bain, Union of BC Indian Chiefs (UBCIC)

Sur le même thème : Environnement

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...